Le Portugal est sans conteste un pays romantique. Entre son fado, ses étudiants en capes traditionnelles et ses collines baignées de soleil, la poésie portugaise gagne vite notre cœur. À ce titre, le Portugal n’est pas en reste en ce qui concerne les légendes, et chaque ville et région a ses propres mythes qui se véhiculent toujours de bouche à oreille. Découvrez alors cinq légendes portugaises et les lieux qui les entourent.

1. La légende de Pedro et Inês

La légende de Pedro et Inês, est la version portugaise de Roméo et Juliette : une histoire d’amour intense et tragique qui marqua les générations. Au XIVème siècle, Pedro de Castro, prétendant au trône du Portugal, épouse Constance de Castille par stratégie politique. Seulement, bien qu’il soit marié, il tombe fou amoureux de la dame de compagnie de son épouse : Inês. Ils prendront alors l’habitude de se rencontrer dans les jardins de Quinta das Lágrimas, à Coimbra.

Quinta das Lagrimas Coimbra
Les jardins de Quinta das Lágrimas, à Coimbra

Leur passion s’ébruite dans toute la cour, et fini par arriver aux oreilles du père de Pedro, le Roi Alphonse IV, qui, par soucis de moralité, de réputation et surtout de stratégie politique, cherche à mettre un terme à cette idylle. À la mort de sa femme Constance de Castille, Pedro s’installe officiellement à Coimbra avec Inês, et ils auront trois enfants.

Ne trouvant aucun moyen pour faire cesser cette liaison qui met la cour dans un profond embarras, le roi Afonso commande l’assassinat d’Inês en 1355. Fou de douleur, Pedro mena une révolte contre son père, puis, à son couronnement en 1357, il ordonna l’arrestation des bourreaux de sa bien-aimée, et leur fera arracher le cœur, ce qui lui vaudra d’être surnommé Pedro le cruel.

Il jugera ensuite avoir secrètement épousé Inês, pour qu’on la reconnaisse reine du Portugal à titre posthume.  Il fit ensuite construire deux tombeau royaux pour pouvoir reposer auprès de sa bien aimée Inês. Les amoureux tragiques du Portugal reposent ainsi éternellement côte à cote dans le Monastère d’Alcobaça.

Tombeaux Pedro et Inês
Les tombeaux de Pedro et Inês, finement sculptés à l’image des scènes de la bible, reposent désormais au Monastère d’Alcobaça

2. La légende du coq de Barcelos

Il est devenu l’apparat des touristes, un charmant souvenir à ramener du Portugal : le coq de Barcelos suscite bien des mythes quant à son origine.

La petite ville de Barcelos, au nord du Portugal, fût le théâtre de plusieurs crimes mystérieux, sans que l’on parvienne à pointer un coupable. Un étranger en pèlerinage jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle eut le malheur de passer par le village à ce moment, éveillant la suspicion des villageois. L’homme innocent fut alors condamné à mort par le tribunal. En tentant de clamer son innocence à un juge, il aperçut un coq braisé et annonça que pour leur prouver son innocence, le coq cuit se lèverait et chanterai quand l’homme serait pendu.

Le jour où l’homme, injustement condamné, fût exécuté, le coq braisé se leva et chanta, prouvant son innocence à toute l’audience. Selon les versions, on raconte, ou non, que l’homme échappa à la mort suite à un mauvais serrage du nœud, et fut sauvé.

Barcelos Portugal
Impossible de quitter la charmante ville de Barcelos sans emporter un magnifique coq artisanal !

3. La légende des amandiers de l’Algarve

La légende raconte qu’un prince maure, savant et bon, régnait sur le Portugal. Un jour, dans l’espoir de s’attirer ses faveurs, un bateau d’Europe du Nord accosta en Algarve où il vivait, avec des cadeaux, et en son bord une jeune femme blonde. Touché par sa beauté, le prince en tomba aussitôt amoureux, et ils vécurent ensemble dans le sud du Portugal.

Après leur mariage, le prince remarqua le regard triste de sa bien-aimée. Il s’aperçut que la neige manquait à sa belle épouse d’Europe du Nord. Il lui vint alors l’idée de planter des amandiers dans toute la région, pour que leurs pétales recouvrent le sol d’un manteau blanc. La princesse retrouva son sourire, et le couple eu plusieurs enfants, qui, à leur tour, découvrirent les champs d’amandiers d’Algarve se couvrir de blanc dès le mois de janvier.

Algarve amandier
On comprend vite pourquoi la princesse nordique a retrouvé le sourire en apercevant les amandiers d’Algarve

4. La légende du Santíssimo Milagre

Au XIIIème siècle, vivait à Santarém une femme qui souffrait de l’infidélité de son mari. Elle alla voir une sorcière pour trouver un moyen de faire cesser sa douleur. Celle-ci lui demanda alors de lui amener une hostie bénie. La femme en ramena une de sa messe, mais en se rendant vers la sorcière, l’hostie se mit à saigner comme le corps du Christ.

Prise de peur, elle la cacha dans un coffre chez elle, mais pendant la nuit, l’hostie, qui saignait toujours, se mit à émettre une vive lumière. La femme et son mari durent donc se repentir en priant, et racontèrent tout au curé. L’hostie miraculeuse fut alors replacée dans un présentoir en argent là où elle avait été volée, à l’Église de Santo Estevão. On peut aujourd’hui l’admirer à la chapelle du Santíssimo Milagre construite depuis à l’emplacement de la maison de la femme.

Santissimo Milagre
Au dessus de l’autel de Santíssimo Milagre, on peut apercevoir l’ostensoir contenant l’hostie sacrée

5. La légende des sept collines de Lisbonne

L’Odyssée raconte qu’Ulysse l’aventurier échoua son navire sur l’actuelle côte de Lisbonne. Cette terre était alors royaume de la nymphe Calypso qui tomba éperdument amoureuse d’Ulysse. Elle réussit à le séduire, et garda Ulysse sept ans auprès d’elle, en lui promettant l’immortalité en échange de sa présence.

Mais très vite, Ulysse se languit de la mer, et rêva de reprendre le large pour continuer son aventure. Il trouva alors une ruse pour s’échapper. Calypso eut le cœur brisé par sa trahison, et, de rage, se transforma en serpent. Ses anneaux formèrent alors les sept collines de Lisbonne.

Lisbonne colline
Les collines de Lisbonne seraient-elles le fruit de la colère de la nymphe Calypso ?

Si ces lieux pleins de légendes vous on donné envie de découvrir les merveilles du Portugal, découvrez les 20 lieux du Portugal à voir absolument avant de mourir.

Catégories : Portugal

2 commentaires

Briano · 28 mai 2020 à 9 h 57 min

Tres intéressant ….les visites de certains lieux auront un plus magique

Geoffrey · 28 mai 2020 à 15 h 32 min

Excellentes ces légendes ! J’adore ! Bel article qui fait rêver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *