Si vous voyagez au Costa Rica, ou avez prévu de vous y rendre, c’est probablement l’un des premiers termes que vous entendrez : la « pura vida ». Derrière ce terme aux airs de slogan national, qui caractérise si bien ce pays de parcs nationaux, de volcans, de surf et de jungle luxuriante, se cache une signification bien particulière et intraduisible, qui capture toute l’essence du style de vie de ce petit coins de paradis coincé entre l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes.

Vue aérienne Costa Rica

La Pura Vida du Costa Rica en résumé

La Pura Vida est un terme très significatif de la culture du Costa Rica, ce petit pays d’Amérique Centrale où il fait tellement bon vivre. Il semble simple à traduire : « la pure vie », ou plutôt, LA vie, celle avec un grand V, que l’on vie à 100%, que l’on vénère et qui nous donne des frisons, puisque c’est ainsi que l’entendent les habitants de ce pays d’Amérique Latine. Pourtant, derrière ces deux petits mots, se cache tout un art de vivre intraduisible dans notre langue. La Pura Vida est en fait une véritable ode à la vie, que les Costariciens chérissent tant. Il s’agit dun terme utilisé dans bien des contextes, et l’on peut aussi bien vous le dire en guide de salutation ou d’au revoir, que pour vous demander comment vous allez. Si l’on vous lance « pura vida ? », pas la peine de hausser les sourcils avec confusion, répondez simplement « pura vida » !

Surfeur Costa Rica

L‘Origine de la Pura Vida

Cette petite phrase serait apparue au Costa Rica à la fin des années 1950, et s’est rapidement répandue dans tout le pays au point de quasiment devenir un emblème national aujourd’hui. On attribue l’origine de cette expression idiomatique à un film mexicain nommé « ¡ Pura Vida ! », datant de 1956, dans lequel figure le célèbre acteur comique mexicain Antonio Espino y Mora, dit Clavillazo. Cette expression était l’une des marques de fabrique de l’acteur, qui l’avait déjà prononcée dans des films précédents, mais c’est bien celui-ci, dans lequel il martèle treize fois la fameuse petite phrase, qui la gravera à jamais dans l’esprit des Ticos, le petit surnom donné aux Costaricains.

Pura Vida ! Film 1956

Pour ajouter à la gloire de cette expression, l’Institut Costaricien du Tourisme l’a par la suite utilisée dans les années 1990 en tant que slogan pour attirer les touristes dans leur pays, en leur dépeignant un paradis tropical où il fait bon vivre.

Pourquoi la Pura Vida symbolise tant le Costa Rica ?

La zone bleue du Costa Rica

La pura vida est plus qu’une phrase qui marquera les touristes et qui est inscrite sur les cartes postales : c’est un véritable art de vivre représentatif du Costa Rica. Au Costa Rica, le stress est moins présent, il fait bon vivre, on profite du paradis qui nous entoure.

Zone bleue Costa Rica

Et c’est prouvé scientifiquement ! Le Costa Rica, ou en tous cas la péninsule de Nicoya, à l’Ouest du pays, fait partie des cinq zones bleues au monde ! Les zones bleues sont des régions du monde où l’espérance de vie est anormalement élevée, et où le nombre de centenaires dépasse celui des autres régions du monde. Plusieurs études démontrent que dans ces cinq zones (quelques villages de Sardaigne, l’île grecque Ikaria, l’île japonaise Okinawa, la péninsule de Nicoya au Costa Rica, et Loma Linda en Californie), les populations subissent beaucoup moins de stress que dans les autres régions du monde. La douceur de vivre serait donc si présente au Costa Rica qu’elle influencerait directement la longévité des habitants du pays !

Le Costa Rica parmi les pays les plus heureux du monde

En plus d’être une zone bleue, le Costa Rica a été élu à maintes reprises « pays le plus heureux au monde » par différent instituts. Il faut cependant prendre du recul sur ces résultats, car différents organismes cherchent à élire le pays le plus heureux du monde, en prenant toujours en compte des critères différents, et plusieurs pays sont donc vainqueurs, selon l’étude. Le pays est ainsi arrivé douzième en 2019 du prestigieux classement de l’ONU « World Happiness Report ». Pour la troisième fois, il est aussi classé premier du Happy Planet Index, réalisé par le New Economics Foundation, qui prend en compte l’espérance de vie, le bien-être, l’empreinte écologique et les inégalités.

Costa Rica Lifeguard

Le Costa Rica, un pays pacifiste

Parmi les autres particularités du Costa Rica qui expliquent son rapport à la paix et l’importance de la Pura Vida, on note que le Costa Rica est l’un des rares pays au monde à ne pas avoir d’armée ! C’est même le premier à s’être déclaré démilitarisé, et ce, dès 1949, en l’inscrivant même dans sa constitution. En effet, en 1948, le pays a subi une guerre civile qui a duré seulement deux mois, mais qui a fait plusieurs milliers de morts. En cause, l’élection très suspicieuse de Rafael Angel Calderon Guardia à la présidence, malgré que les télégrammes annonçaient son opposant en grand vainqueur. L’opposition soupçonnait le président de coup d’état, puisqu’on n’aurait jamais put vérifier l’authenticité des votes, les bulletins étant partis en fumée dans des conditions qui restent mystérieuses à ce jour. Révolté, un des chefs de l’opposition, José Figueres Ferrer, monte alors une armée, la Légion des Caraïbes, pour combattre l’armée du gouvernement. Après l’avoir vaincue, il prend la tête du gouvernement, et annonce aussitôt la suppression de l’armée, qui ne fut jamais réinstaurée. Dans un geste symbolique, il s’empara ensuite d’une massue et détruit les murs de la base militaire de San Jose, scène que l’on peut encore apercevoir en arrière plan des billets de 10 000 Colones, et qui ancra le Costa Rica dans une tradition très pacifiste, qui marque encore sa culture de nos jours.

10000 colones Costa Rica

Le Costa Rica et sa relation avec la nature

C’est un fait bien connu des visiteurs : le Costa Rica est un véritable jardin d’Eden. Malgré sa toute petite taille (environ la Normandie et la Bretagne réunies), le Costa Rica abrite en effet 6% de la biodiversité mondiale, dont beaucoup d’espèces endémiques ! La nature est en effet placée au cœur des valeurs du Costa Rica, et l’ancien président du Costa Rica de 2006 à 2010, et prix Nobel de la paix en 1987, Oscar Arias Sanchez, a d’ailleurs déclaré « la paix à la nature ». Le Costa Rica a en effet classé près de 25% de son territoire comme zone protégée, et lutte avec succès contre la déforestation, puisque 50% de son territoire est recouvert de forêt tropicale, contre seulement 25% en 1985 ! C’est également le premier pays au monde à avoir lancé un programme de décarbonisation, dans le but d’être libéré de toute émission de carbone d’ici 2050 !

Et les Costa Ricains ont bien raison de protéger leur nature, puisque le Costa Rica offre des décors et des paysages magnifiques, tels que l’incroyable parc national du volcan Arenal, des plages parmi les plus belles du monde, ou encore les fameuses forêts de nuages de Monteverde et leurs ponts suspendus. On retrouve également au Costa Rica une faune et une flore très riches, de nombreuses espèces d’oiseaux, et notamment le fameux Quetzal Resplendissant, de singes, de serpents, de tortues ou encore l’adorable paresseux. Les Costariciens sont donc si proches de la nature, qu’ils entretiennent avec elle une relation toute privilégiée, au point que même la saison des pluies est une bénédiction qui viendra faire renaître la végétation.

La nature est donc très chère à la culture du Costa Rica, et ses habitants l’ont profondément ancrée dans leurs valeurs, ce qui fait qu’ils ont une relation toute particulière à l’écologie, à la vie, et à leur pays qu’ils aiment et protègent tant.

Oiseau exotique Aracari Costa Rica

Au Costa Rica, vous ressentirez les énergies positives de la Pura Vida à tout instant. Si vous souhaitez la laisser vous envahir, faites vos bagages, emballez vos tongs, votre appareil photo et votre trépied, et découvrez quand partir au Costa Rica.


6 commentaires

Roseline et Jean-Paul · 24 avril 2020 à 19 h 22 min

« Pura vida ». Super Adé. Tes voyages t’enrichissent un maximum !

charles michel molina · 24 avril 2020 à 23 h 41 min

23 ans sur se sol retraite divine autrement dit pura vida j y ai famille amis es j y suis j y reste merci pour ce repportage

Amandine Bertrand · 25 avril 2020 à 14 h 36 min

Super intéressant! Le Costa Rica m’attirait déjà mais là, je dois dire qu’il vient de faire un bon dans ma liste de « où aller ». « Pura vida » me fait beaucoup penser à l’Aloha spirit que j’ai eu la chance de connaître plusieurs mois (à Hawaï donc). Il y a l’air d’y avoir quelques différences et ce serait d’autant plus intéressant de l’expérimenter!
Merci pour ce partage 🙂

François-Yves · 25 avril 2020 à 18 h 58 min

Merci Adélaïde de nous faire rêver. Pouvoir agrandir nos esprits et notre connaissance de notre monde à travers tes écrits est important et très revigorant pendant cette période difficile.
Pura Vida

Lola · 4 mai 2020 à 9 h 51 min

Ca donne envie ! Merci de m’avoir fait un peu rêver !

Sandra · 4 mai 2020 à 12 h 40 min

Wow ! Super article j’ai appris plein de choses !
J’ai une copine qui y vit depuis quelques mois, je lui ai envoyé direct !
Et en effet, Pura Vida, c’est la première chose qu’elle nous a dit en arrivant là bas 🙂
Un exemple pour le monde entier <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *