Le Costa Rica est un pays qui fait rêver, de part ses plages sauvages, sa jungle luxuriante, et ses animaux exotiques protégés dans des parcs nationaux. Mais voilà, si les jungles sont si vertes, c’est qu’il pleut beaucoup pendant la saison des pluies au Costa Rica. En effet, il s’agit du sixième pays où il pleut le plus au monde !

Grenouille Costa Rica

Il peut donc être difficile de savoir quand partir au Costa Rica. Mais, si vous y allez entre le mois de mai et de novembre, vous visiterez donc le Costa Rica en pleine saison des pluies, et vous inquiétez probablement de savoir si les averses tropicales ne viendront pas gâcher vos vacances. Mais il faut nuancer, car pour avoir vécu plusieurs mois au Costa Rica en pleine saison humide, je peux témoigner que la pluie ne gâche en rien la beauté du pays.

Voici donc pourquoi vous devriez partir au Costa Rica en saison des pluies :

Les pluies ne sont pas les mêmes dans tout le Costa Rica 

Le Costa Rica a beau être un tout petit pays, le climat y est très différent selon les saisons et les régions. En effet, le pays est coincé entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique, ou plutôt, la mer des Caraïbes. Les vents maritimes venant des deux côtes créent des climats très différents selon les régions. De plus, le Costa Rica a des niveaux d’altitude très variés, allant du niveau de la mer à 3 820 mètres d’altitude, pour le Cerro Chirripó.

De manière générale, on distingue une saison sèche, entre décembre et avril, et une saison des pluies, entre mai et novembre. Cependant, la pluie tombe plus lourdement sur la vallée centrale, autour de San José, que sur le reste du pays, puisque c’est là que e rencontre les vents atlantiques et pacifiques. Par exemple, au mois de septembre, le plus pluvieux dans le pays, on compté en moyenne 25 jours de pluie dans la vallée de San José. En revanche, les côtes, où beaucoup de sites touristiques se trouvent, sont moins touchées, bien qu’elles ne soient pas épargnées. Pour le même mois de Septembre, on compte donc 13 jours de pluie sur la côte Atlantique, et 18 sur la côte Pacifique.

Perroquet Costa Rica

Selon le mois, la saison des pluies est donc moins forte dans certaines réions. Ainsi, entre mai et août, la côte Ouest est moins touchée que les autres régions, et en mai, juin, et septembre, la côte caraïbe reste très agréable.

De manière générale, il y a dans le pays une petite trêve de la saison des pluies en juillet et en août. Les pluies continuent, mais sont de plus courte durée que pendant les autres mois. Cette période est ainsi appelée au Costa Rica « el veranito » : le petit été.

Il ne pleut pas toute la journée

Même si certaines régions sont plus agréables que d’autres selon le mois de la saison des pluies, il reste qu’il pleuvra quand même une bonne partie du voyage. Mais si au minimum la moitié des jours du mois seront pluvieux, cela ne veut pas dire pour autant qu’il pleuvra du matin au soir pendant votre séjour au Costa en saison des pluies ! Dans l’ensemble du pays, les matinées restent très chaudes et ensoleillées, même en saison humide. Selon les régions, les pluies commencent en général en début d’après-midi.

Volan Costa Rica

Sur la côte Pacifique, les pluies ont même tendance à commencer en fin d’après midi, voire début de soirée, et durer toute la nuit. Sur la côte Atlantique, la pluie s’essouffle souvent toute seule au bout de deux ou trois heures. Cela vous laisse donc une bonne partie de la journée pour prévoir des activités sous le soleil ! D’autant que le temps est très changeant, et donc, lorsqu’il ne pleut pas, le temps n’est pas forcément couvert comme on pourrait s’y attendre en France. Au Costa Rica, on passe très vite d’un ciel sans l’ombre d’un nuage à un orage qui durera des heures ! Voyager au Costa Rica pendant la saison des pluies vous permettra donc tout de même de profiter de la plage et de bronzer.

Les pluies sont rafraîchissantes

On aurait tendance à imaginer que la saison des pluies est nettement plus froide que la saison sèche. En réalité, les pluies rafraîchissent quelque peu le pays, mais seulement d’un ou deux degrés en moyenne ! Les températures frôlent généralement les 30°C, et les dépassent même sur la côte Pacifique. Les pluies constituent donc de véritables parenthèses rafraîchissantes, lors de ces journées qui peuvent vite être étouffantes. En effet, il n’est pas facile de s’imposer un programme de marche dans la forêt quand la chaleur et l’humidité sont asphyxiantes, et donc la saison des pluies est beaucoup plus propice à découvrir la jungle costaricienne.

Pluie Costa Rica

Les pluies sont chaudes

Lorsqu’on n’est jamais allé dans un pays tropical, on a tendance à imaginer que la pluie est forcément glaçante, triste, et gâche toutes les activités. En réalité, au Costa Rica, les températures restent très élevées toute l’année, même en saison des pluies ! Les pluies sont donc chaudes, et ne glacent pas le sang comme elles le feraient en Europe. Il est donc tout à fait possible de prévoir des activités à l’extérieur qu’il pleut, c’est même recommandé ! En revanche, les pluies sont parfois de grosses averses tropicales, très denses, et parfois assez impressionnantes. Il faudra donc prévoir quelques activités en intérieur pour ces jours-ci, mais ce type de pluie n’est pas quotidien pendant la saison des pluies.

Il y a moins de touristes

Le Costa Rica est un pays qui séduit de plus en plus de personnes. A tel point que certains seront peut-être frustrés d’une ambiance trop touristique dans certaines villes. L’uns des avantages majeurs de la saison humide au Costa Rica, c’est donc que le nombre de touristes baisse. Pour ceux qui sont dérangés par les foules dans les forêts protégées, les touristes plus présents que les locaux, et par le fait d’entendre cette famille parler français depuis le début du séjour, cela peut donc constituer un véritable atout ! Vous aurez ces plages de sable blanc (presque) pour vous seul, et les balades en forêt ne se feront pas en file indienne.

Plage Costa Rica surf

Les vols sont moins chers pendant la basse saison

De manière générale, pendant la saison des pluies, les vols sont bien moins chers et permettent donc de découvrir le Costa Rica à moindre frais. Août et juillet sont des exceptions à cette règle, puisqu’elles constituent pour la plupart des européens un moment idéal pour des vacances. Ces deux mois feront donc exception à la règle et les billets d’avion seront assez chers. En revanche, le mois de mai permet souvent de partir à moindre coût, d’autant que la période est idéale pour découvrir la côte Ouest du Costa Rica. Les mois de juin, septembre, octobre et novembre sont les moins chers de l’année et un aller-retour en avion est beaucoup plus abordable qu’à l’habitude, les coût étant parfois divisés par deux !

 

Les hôtels sont moins chers pendant la basse saison

Si les touristes désertent quelque peu le Costa Rica à cette période, les hôtels doivent donc faire face à la basse saison, et les prix de l’hébergement en sont drastiquement réduits. Dans un hôtel de luxe par exemple, une chambre simple coutera 200€ en septembre, et 315€ en janvier. Dans un hôtel moyenne gamme, une chambre double coutera 48€ la nuit en septembre à Monteverde, contre 91€ en août. Vous pourrez donc très largement économiser pour vous permettre un voyage plus long ou plus d’activités, tout en rentrant dans votre budget !

Hotel Costa Rica 

La saison des pluies est la période idéale pour observer la faune et la flore

Pendant la saison des pluies, la forêt renaît et est en pleine vitalité. La jungle est verte et luxuriante, ce qui en fait une période idéale pour observer les plantes et les animaux exotiques du Costa Rica. La période est parfaite pour admirer les espèces maritimes ou terrestres.

Concernant les espèces aquatiques, la saison humide est notamment la période idéale pour voir les baleines à bosses, qui se rapprochent de la côte de juillet à octobre. On peut également observer les tortues vertes sur la côte Caraïbe de juin à août, et sur la côte Pacifique de juin à octobre. Les tortues Luth sont visibles de mars à juillet sur la côte Atlantique, et de août à décembre sur la côte Pacifique.

Cople de Ara Macao au Costa Rica

La saison des pluies est également la meilleure pour les adeptes d’ornithologie, qui pourront observer une multitude d’espèces d’oiseaux. Le Quetzal Resplendissant, qui est la star des oiseaux du Costa Rica, n’est visible que pendant la saison des pluies. Vous pourrez surtout admirer ses longues plumes turquoises à Monteverde de mars à août.

Pour la plupart des espèces marines ou terrestres, la saison des pluies est la saison des amours, et vous pourrez donc observer plus facilement les animaux du Costa Rica.

La saison des pluies est la meilleure période pour les activités aquatiques

Pendant la saison des pluies, les cours d’eau ont bien plus de débit et les eaux sont plus hautes. La période est donc particulièrement propice au rafting ou au kayak, qui vous donneront bien plus de sensations fortes ! Pendant la saison s èche au Costa Rica, les mois s’enchaînent parfois sans une goutte de pluie. Les cours d’eau sont donc bien moins hauts, et les activités aquatiques peuvent vite être ennuyantes !

Kayak Costa Rica

Alors, craignez-vous toujours autant de partir au Costa Rica pendant la saison des pluies ? Dites-moi en commentaire vos retours sur votre voyage au Costa en saison humide, ou si vous avez d’autres questions sur cette période !

Catégories : Costa Rica

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *