En Amérique centrale, le Nicaragua est un pays plutôt méconnu, qui peut pourtant surprendre.

Lorsqu’on voyage au Nicaragua, Granada est une étape à ne pas manquer. Cette ville de 110 000 habitants est la troisième plus grande du pays. Bien qu’elle soit située à l’Ouest du pays, Granada a un accès à l’océan Atlantique, puisqu’elle donne directement sur le grand Lac Nicaragua, ou lac Cocibolca, qui donne un accès fluvial privilégié à l’Atlantique, via la rivière San Juan. C’est pour cette raison que Granada a été une grande cité commerçante pendant la période coloniale. La ville a donc été le théâtre de guerres coloniales, et successivement colonisée par des pirates venus de l’Espagne, l’Angleterre, la France et les Pays Bas.

Granada Nicaragua

Cette histoire très riche a donné un charme très particulier à Granada, qui en fait l’une des villes les plus appréciées par les touristes au Nicaragua. Vous y découvrirez, entre autres, une multitude de maisons coloniales colorées, une gastronomie très riche, et une activité volcanique impressionnante.

Voici donc un guide pour savoir que faire à Granada, au Nicaragua :  

Monter dans le clocher de la Cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción

La Cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción est le monument emblématique de Granada, au Nicaragua. Elle surplombe le parc central de Granada situé sur la Plaza de la Independencia, et domine la ville entière. Elle a été construite en 1525, et est un magnifique exemple de l’architecture coloniale néoclassique. Malheureusement, durant son histoire, la cathédrale a subi de nombreux tumultes. Cinquante ans seulement après sa construction, elle avait déjà été incendiée deux fois. Ensuite, en 1856, un groupe de pirates américains fit exploser l’une des tours de la cathédrale, sous l’ordre de William Walker, flibustier américain qui tentait alors de conquérir le Nicaragua. Les travaux, retardées à de multiples reprises faute de moyens, s’achevèrent en 1972.

Cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción , Granada

Cette cathédrale n’est pas seulement un emblème pour la ville de Granada, mais bien pour tout le Nicaragua. C’est pour cette raison qu’elle est imprimée sur les billets de 100 cordobas. En plus de ses trois nefs, vous pourrez monter dans le clocher nord, moyennant $1. Faites attention en empruntant les escaliers très (très !) étroits, mais la vue en vaut la chandelle. En haut, vous pourrez admirer une vue dégagée sur l’ensemble de la ville, avoir l’impression d’observer un tableau impressionniste en observant toutes ces couleurs, et même apercevoir le Lac Nicaragua. Vous aurez une vue privilégiée pour observer l’effervescence du parc central toujours animé et plein de vie.

Faire du Kayak ou du bateau autour des Isletas du Lac Nicaragua

Le Grand Lac Nicaragua, aussi plus justement appelé lac Cocibolca, borde la ville de Granada. Avec ses 8 264km² de superficie, il est le troisième plus grand d’Amérique Latine, et l’un des plus grands lacs d’eau douce au monde ! A proximité de la berge, des centaines de petites îles, appelées isletas. Vous pourrez réserver un tour en kayak ou une balade en bateau pour découvrir la beauté de ces îlots. Que vous choisissiez le bateau ou le kayak, vous pourrez découvrir la beauté de la péninsule d’Asese en naviguant à travers les canaux formés par les îlots. De votre bateau, vous pourrez observer un écosystème hors du commun, et croiser, comme j’en ai eu la chance, des singes-araignées, aussi appelés Atèles, et des oiseaux exotiques, le tout dans un décor marqué par l’activité volcanique. Attention si vous choisissez le kayak, l’activité peut être très fatigante sous le soleil nicaraguayen !

Kayak Granada Nicaragua

Admirer la Lagune d’Apoyo depuis le Mirador Catarina

La Lagune d’Apoyo est un lac accessible en 20 minutes de voiture depuis le centre de Granada. Il est situé entre Masaya et Granada, et résulte de l’intense activité volcanique de la région. Ce magnifique lac est devenu une réserve naturelle protégée depuis 1991. La Lagune d’Apoyo est un lac volcanique située dans un cratère vieux de 21 000 ans. L’eau thermale étant réchauffée par l’activité volcanique, elle est chaude et claire tout le long de l’année.

Lagune d'Apoyo, Granada, Nicaragua

Pour observer la beauté de ce lac, grimpez jusqu’au Mirador de Catarina, situé à l’Ouest du Lac. Le panorama de ce point culminant est époustouflant : elle offre une vue dégagée non seulement sur l’entièreté de la Lagune d’Apoyo, mais également, derrière lui, sur le lac Nicaragua. Vous pourrez même admirer le volcan Mombacho, et les couleurs de Granada. Le lieu est extrêmement paisible, des musiciens jouent souvent des airs de guitare pour détendre les touristes, et les vendeurs de sucreries nicaraguayennes ne manqueront pas de vous régaler.

Pour y arriver, roulez 20 minutes en direction de Masaya.

Manger des spécialités locales dans le restaurant de El Gordito

Au cœur de Granada, faisant face à la cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción, se trouve un petit restaurant très apprécié des Nicaraguayens : El Gordito. Ce restaurant tout en terrasse vous permettra de déguster des spécialités locales sans prétention, en observant les vas-et-viens des marchands du parc central. N’oubliez pas de gouter à la spécialité de Granada, qui est aussi celle d’El Gordito : le Vigorón ! Ce plat roboratif, servi sur une feuille de bananier, est d’une salade de chou mariné, servie avec des pièces de Manioc bouillies et du porc frit, le Chicarrón.

Vigoron, Granada, Nicaragua

S’approcher au plus près du Cratère du Volcan Masaya

Le volcan Masaya est l’un des plus actifs du Nicaragua. Il culmine à 635 mètres d’altitude, ce qui n’est rien comparé à son voisin le volcan Mombacho, qui domine Granada de ses 1 344 mètres. Il n’a pourtant rien à lui envier, puisque c’est bien lui la star des amateurs de volcans ! Vous pourrez vous approcher au plus près, et observer le gouffre du cratère et la lave qui y bouillonne. En journée, vous ne verrez qu’une fumée épaisse qui sort de la cheminée du volcan. Le clou du spectacle se déroule donc à la tombée de la nuit, lorsque la pénombre permet d’observer pleinement la lave qui coule et bouillonne au fond du cratère. Tous les hôtels de la ville proposent des visites pour une vingtaine de dollars, mais vous pouvez également choisir d’y aller par vos propres moyens. Il faudra alors payer $10 pour l’entrée dans ce parc national. Pour des raisons de sécurité, vous ne pourrez observer la lave que pendant quinze minutes, mais c’est largement suffisant pour observer ce spectacle fascinant.

Volcan Masaya, Granada, Nicaragua

Découvrir la ville de Masaya

A une quinzaine de kilomètres à l’Ouest de Granada, visiter la petite ville de Masaya est une activité parfaite à faire en une journée. Cette jolie ville est considérée comme la capitale du folklore Nicaraguayen, et vous découvrirez au fil des ses marchés la richesse de la culture nicaraguayenne. Le dimanche, vous aurez la chance d’observer le Baile de Negras, qui est une danse de couple sur le son de la Marimba. Danse de couple, oui, mais il s’agit de couples d’hommes ! Les hommes sont alors déguisés et parés de vêtements traditionnels somptueux, l’un déguisé en homme, l’autre en femme. Les danseurs portent souvent des masques, en plus de leurs jupons aux couleurs vibrantes.

Marché d'artisanat de Masaya, Nicaragua

Pour profiter pleinement de la riche culture de Masaya, visitez absolument le marché d’artisanat ! Vous vous promènerez dans un dédales d’échoppes, débordants de tissus colorés, de perles, et de statuettes en bois. Les fabrications artisanales constituent des souvenirs de choix à ramener chez soi. Admirez notamment la beauté des poteries de terre cuite, spécialités de la ville de Masaya !

Se balader en calèche pour découvrir les rues colorées de Masaya

L’une des façons les plus typiques de découvrir Masaya, est de monter dans l’une des nombreuses calèches prêtes à embarquer les touristes. Les calèches sont l’un des symboles de la ville, à tel point qu’elles sont imprimée sur le billet de 100 Cordobas, au dos de la Cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción ! Ses superbes véhicules attelés sont magnifiquement décorés de fleurs roses ou blanches, et font la fierté des habitants. Embarquez donc pour une visite plus ou moins longue, selon le tour proposé par votre guide, et découvrez les couleurs de Granada depuis votre monture. Les tours incluent le plus souvent l’église La Merced, et permettent même de visiter son intérieur, et notamment son clocher qui offre une vue splendide sur toute la ville et sur la cathédrale. Vous trouverez des calèches prêtes à vous recevoir partout dans la ville, mais le point de rendez-vous pour visiter la ville en cheval, est le Parc Central.

Calèche Granada Nicaragua

Dites moi en commentaires ce que vous avez pensé de ces activités, et n’hésitez pas à me faire savoir si vous avez d’autres suggestions d’activités à Granada !

Infos pratiques :

N’oubliez pas qu’à Granada, vous êtes tout près du Costa Rica, n’hésitez donc pas à passer la frontière pour découvrir les merveilles du Costa Rica en toutes saisons !

Catégories : Nicaragua

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *