Le Brésil est un pays multiculturel, et l’histoire lui a forgé une gastronomie bien particulière, teintée d’influences européennes, africaines, japonaises et aborigènes. Sa culture culinaire est donc bien loin de celle qui nous réunit tant en France et les habitudes alimentaires brésiliennes surprennent les Français venus s’aventurer dans les terres de la samba et du football.

1. Au Brésil, on sert tout dans la même assiette !

C’est probablement l’une des habitudes alimentaires qui étonne le plus les Français, tant nous sommes habitués à notre rythme entrée – plat – (fromage) – dessert, mais au Brésil, on mélange tout dans la même assiette ! Il est donc tout à fait normal d’avoir la vinaigrette de sa salade qui coule dans son riz, le tout servi avec de la viande, des légumes, et même des fruits ! Je me souviendrai toujours de ce jour où ma mère a passé des heures à cuisiner un bœuf bourguignon pour 20 convives au Brésil, pour qu’il le servent finalement avec de la vinaigrette et de l’ananas ! Vous n’auriez pas aimé voir sa tête quand ils l’ont complimentée sur la cuisine française !

Assiette brésilienne
Une assiette typiquement brésilienne, tout est servi ensemble !

2. Le buffet est roi

Que ce soit à la maison ou au restaurant, les Brésiliens adorent les buffets ! A la maison, beaucoup de familles préfèrent disposer sur une table différents plats et salades, pour que chacun se serve à sa guise. D’ailleurs, après s’être servi d’un peu de tout dans la même assiette, il n’est pas obligatoire de manger tous ensemble comme on le ferait en France ! Certaines familles préfèrent manger chacun dans leur coin, sur le canapé ou dans la cuisine, et pas forcément à la même heure ! Dans beaucoup de familles, il n’est pas nécessaire d’attendre les autres avant d’entamer son repas. Il en va de même dans les restaurants, où la plupart n’offrent pas un menu à la carte, mais plutôt un buffet où l’on paye au poids de son assiette.

Buffet Brésilien
Un buffet typiquement brésilien : chacun se sert à sa guise !

3. On ne diversifie pas ses repas : du riz et des haricots tous les jours

Alors qu’en France, il est souvent hors de question de manger des pâtes au diner si on en a déjà eu au déjeuner, au Brésil, on ne cherche pas à manger quelque chose de différent à chaque repas. On mange généralement le même plat tous les jours, parfois même midi et soir. La preuve en est : j’ai passé six mois au Brésil, dans trois familles différentes, et il n’y a pas eu un seul jour sans que je n’ai mangé du riz aux haricots !

Arroz Feijao Brésil
Le plat de base au Brésil : arroz feijão

4. Le riz et les haricots sont les aliments de base

Le riz et les haricots (arroz feijão), que l’on mange donc pratiquement tous les jours au Brésil, sont les aliments de base du pays. Ces deux aliments sont en effet très peu chers et pourtant rassasiants, les flageolets étant très riches en protéines. Ils constituent donc les aliments de base du Brésil, aussi bien pour les familles les plus modestes que les familles aisées. L’un des plats les plus typiques du Brésil est d’ailleurs la feijoada : du riz pilaf servi avec des haricots noirs et du ragout de viande de porc.

Feijoada Brésil
La feijoada : le plat national du Brésil !

5. Les Brésiliens mettent énormément de sucre dans leur café

Les Brésiliens adorent le sucre… Et c’est peu de le dire : au Brésil, on verse généralement deux à trois cuillères de sucre dans son cafezinho, et parfois même plus ! Et quoi de plus normal, pour ce grand producteur de canne à sucre et de café !

Café Brésil
Le cafezinho se boit très sucré !

6. La sauce soja à toutes les sauces

La sauce soja accompagne toutes sortes d’aliments, et pas forcément asiatiques ! On en verse par exemple sur du riz, de la viande, des légumes, des pâtes… D’ailleurs, dans tous les restaurants brésiliens, vous trouverez un set sur chaque table, comprenant bien entendu sel, poivre, serviettes en papier, et l’indispensable sauce soja !

Sauce soja
De la sauce soja et du cervelas ? Et pourquoi pas ?

7. Les gâteaux brésiliens sont extrêmement sucrés

Le sucre est adoré des Brésiliens, et c’est un amour qu’ils poussent à l’extrême ! Dans une recette de gâteau où l’on mettrait 100g de sucre en France, on en mettra facilement 200 ou 300g au Brésil ! D’ailleurs, les gâteaux brésiliens ne jouent pas de leur légèreté, et les glaçages et autres nappages sont de mise, tout comme les différentes couches de crème sucrée que l’on glisse à l’intérieur.

Gateau Brésilien
Une idée de ce à quoi à gâteau d’anniversaire brésilien peut ressembler : de la crème plusieurs couches, du glaçage, et beaucoup de sucre !

8. Des pizzas au ketchup !

C’est une habitude alimentaire très surprenante, et qui est particulièrement appréciée à Rio de Janeiro : la pizza au ketchup ! Les Brésiliens aiment en ajouter pour qu’elle soit plus riche en sauce. Certain préféreront même ajouter de la mayonnaise ou de la moutarde ! D’ailleurs, au Brésil, on choisit souvent une pizza à deux gouts : par exemple une moitié Margarita et une moitié 4 fromages. Le ketchup, ou catchup, s’invite dans beaucoup de plats auxquels on n’aurait pas pensé à l’ajouter : on en met par exemple une bonne dose dans le poulet Stroganoff russe, que les brésiliens adorent cuisiner !

Pizza ketchup Brésil
Une pizza au ketchup, ça vous dirait ?

9. De la friture, encore de la friture !

Des sushis ? Pourquoi ne pas les frire ? De la pizza ? Baignée dans l’huile, ce serait meilleur. Bien sur, tous les Brésiliens ne font pas frire des aliments aussi farfelus. Mais c’est une des habitudes alimentaires que le Brésil a en commun avec les régions du Sud des Etats-Unis : la friture ! En tant que petit snack, ils adorent notamment les salgadinhos, ces petites bouchées salées. On peut par exemple gouter aux délicieuses coxinhas, au bolinho de queijo, ou encore au pastéis de carne !

Coxinha Brésil
La coxinha, un salgadinho typiquement brésilien souvent fourré au poulet !

10. Un diner aux airs de gouter

Ce n’est pas une habitude que partagent toutes les familles brésiliennes, mais au Brésil, il est assez commun de boire une tasse de thé ou un café au lait en guise de diner, et de l’accompagner avec des petits gâteaux sucrés ou quelques salgadinhos salés. C’est en fait une habitude d’alimentation saine, puisqu’un repas copieux le soir risque de nous faire accumuler des graisses que nous n’utiliseront pas pendant notre sommeil.

Café au lait Brésil
Un café au lait en guise de diner après une longue journée de travail, normal au Brésil

11. Du sel, du poivre, et de la Farofa

La Farofa est un accompagnement typiquement brésilien que l’on saupoudre sur tous les aliments : la salade, la viande, seul le dessert est épargné ! Elle aurait été inventée par les aborigènes brésiliens pendant la période coloniale, pour apporter un peu de gout à leur nourriture privée de condiments. L’ingrédient de base de cette poudre assez épaisse est la farine de manioc, qui est parfois remplacée par de la farine de maïs ou de blé. On y ajoute, selon les régions, du lard, des oignons, de l’ail, de l’huile d’olive, des herbes… Et on verse le tout sur tous ses plats, et en particulier sur les viandes ! C’est une des habitudes alimentaires omniprésentes au Brésil, qui vous surprendra dès votre arrivée !

Farofa Brésilienne
De la Farofa au lard, condiment indispensable au repas brésilien

12. L’avocat se mange sucré

Au Brésil, on considère plutôt l’avocat comme un fruit que l’on mange sucré que comme un agrément de ses salades. On le mange donc généralement en versant du sucre en son cœur, tout comme on verserait de la vinaigrette en France. On en fait d’ailleurs des crèmes sucrées, appelées doce de abacate, en le mixant avec du jus de citron vert et du sucre, et parfois même une boule de glace, pour le servir au dessert.

Doce de Abacate Brésil
Un déssert à base d’avocat : le doce de abacate !

13. Le barbecue, un sport national brésilien !

Le barbecue, ou plutôt le churrasco, et un véritable art de vivre au Brésil. On le pratique religieusement le dimanche, en famille, en invitant beaucoup d’amis et de proches, et on braise des tonnes de viande ! Parmi les classiques, les cœurs de poulet que l’on gobe par dizaines et la picanha, une pièce de bœuf très juteuse prélevée au dessus de la cuisse. On arrose le tout de litres de bière, traditionnellement consommée à foisons dans tout le pays.

Picanha Churrasco Brésil
Une pièce de picanha, indispensable pour un churrasco typiquement brésilien

14. Une passion pour le lait concentré sucré

C’est pour nous autres Français une autre des habitudes alimentaires brésiliennes assez bizarres, mais les Brésiliens adorent le lait concentré sucré ! Ils en ajoutent sur toutes les sucreries possibles, et c’est sans parler des bouchées brigadeiros à base de lait concentré : quand je vous disais que les desserts brésiliens ne faisaient pas dans la légèreté ! Il est par exemple commun d’ajouter un filet de lait concentré dans sa caïpirinha, ou même de faire un gâteau dont c’est l’ingrédient de base, comme c’est le cas du pudim de leite !

Brigadeiro Brésil
Le brigadeiro est la star des gouters pour enfants, et pour adultes !

15. Du jus de fruit et des sodas à la place de l’eau

Alors qu’en France, on sert toujours un repas avec une carafe d’eau bien fraîche, au Brésil, on a plutôt tendance à l’accompagner de jus de fruits. Bien sur, l’eau reste la boisson de base, mais elle est très souvent remplacée par des jus très diversifiés : jus de caju (le fruit de la noix de cajou), jus d’acérola, de goyave, de fruit de la passion, de mangue, de fraise… Il faut dire que les fruits délicieux ne manquent pas au Brésil ! Et quand ce n’est pas les jus de fruits, ce sont les sodas qui ont la vedette parmi les boissons du Brésil ! On consomme en effet beaucoup de refrigerantes au Brésil, tels que le Coca, le Fanta, ou mon préféré et typiquement brésilien : le Guaraná !

Jus de fraise
Au Brésil, on boit son jus de fruit très sucré et dilué avec de l’eau

Alors si ces merveilles culinaire vous ont donné envie de découvrir le Brésil et ses régions, faites vos valises, prenez appareil photo, trépied de voyage et tongs Havainas et partez à la découverte de la feijoada, des suco de frutas et des churrascos !


8 commentaires

Morgane · 27 avril 2020 à 10 h 20 min

Ton article me rappelle bien des souvenirs car j’ai la chance d’avoir une amie brésilienne et je suis allée lui rendre visite il y a quelques années (j’aimerais beaucoup y retourner d’ailleurs ) ! J’avais eu un gros pour de coeur pour les brigadeiros et les paçoquitas ! 🙂 Ce qui m’avait le plus surprise, c’était dans ces fameux restaurants buffets où on payait notre note au poids et pas au forfait comme chez nous (ce qui est bien plus intelligent je trouve). Et dernier souvenir, chez la grand-mère de mon amie où nous avons tous partagé une caipirinha dans le même verre ! Surprenant mais un moment de partage inoubliable 🙂

    AdélaÏde · 27 avril 2020 à 12 h 12 min

    Ahhh les Paçoquitas, ça me manque tellement… Et les brigadeiros aussi, je pense d’ailleurs que je vais poster une recette prochainement !

Annelyse · 27 avril 2020 à 11 h 54 min

Waouh … J’avoue que je ne connaissais pas la pizza au ketchup lol !!! Mais je sais que la picanha est bien connue au Brésil, même si cela ne vaut pas la viande d’Argentine lol ! J’adore aussi les pâo de queijo …. ces petits pains aux fromages hm… trop trop bon ! Merci pour ces informations, ce sera toujours utiles pour le jour où j’irai au Brésil !

    AdélaÏde · 27 avril 2020 à 12 h 13 min

    Merci à toi Annelyse ! La picanha, un vrai régal du Churrasco brasileiro !

Queeney · 27 avril 2020 à 13 h 28 min

Hihi, pour le riz ça le rappelle mon père qui a du mal à passer plusieurs jours sans manger du riz!
C est une belle ouverture d’esprit ton article. Merci à toi

Sandra · 27 avril 2020 à 15 h 29 min

Cet article est une mine d’or ! J’ai appris plein de choses, c’est super intéressant. j’adore voir les décalages d’habitudes d’un pays à l’autre, et je m’en extasie à chaque fois. Ils ont l’air d’avoir une super cuisine, ca donne envie !

Sous ma Plume (Priscilla) · 27 avril 2020 à 17 h 32 min

Je n’ai jamais mangé Brésilien, ça voudrait le coup d’essayer certains plats. A part le riz et les haricots qui sont pour moi, la base du plat du dimanche de part mes origines antillaises 🙂

be · 28 avril 2020 à 12 h 19 min

J ai voyagé au Brésil à travers tes écrits en compagnie d un arrière petit fils:Leonardo qui est Brésilien beau comme un Dieu et envoûtant quelle fierté pour moi merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *