En Ligurie, la région frontalière à la France, Cinque Terre est un véritable trésor du patrimoine italien. Ce parc national est célèbre pour ses cinq villages de pêcheurs aux maisons très colorées, typiques de l’architecture ligure : Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Chacun des cinq villages a ses propres particularités, pour un ensemble à couper le souffle. Malheureusement, les Cinque Terres sont aussi victimes de leur succès, et attirent quelques 3 millions de touristes par an. Bien que ces villages, comptant entre 180 et 1800 habitants, soient des destinations victimes du tourisme de masse, ils ont su garder une véritable authenticité qui vous surprendra !

Manarola Cinque Terre nuit
Manarola à la tombée de la nuit

La destination parfaite de l’après-Covid

Les Cinque Terre sont la destination parfaite de l’après Covid, ou plutôt de l’après confinement, pour plusieurs raisons ! D’abord, la position du parc national la rend particulièrement accessible depuis la France, où vous pourrez l’atteindre sans problème en avion en atterrissant à l’aéroport de Gênes. Les Cinque Terre étant situées en Ligurie, région frontalière de la France, elles sont aussi accessibles en voiture pour les voyageurs venant du Sud de la France. Ainsi, depuis Marseille, le parc national est situé à 6h de route.


Dans tout son malheur, le Covid nous aura apporté un avantage : celui de vider des destinations habituellement engorgées de touristes. Ainsi, les Cinque Terre, visitées par 3 millions de touristes venus des quatre coins du monde chaque année (soit plus de 8000 chaque jour pour 5 tous petits villages), sont aujourd’hui, et probablement pour la première fois avant des années, quasiment vidées de leurs touristes. Lors de mon séjour courant Mai, j’ai constaté par mes yeux et par les commentaires de différents commerçants, que les villages étaient certes visités, mais bien paisibles comparés à la normale. Les touristes sont surtout nationaux, avec des Italiens qui se font un plaisir de reprendre possessions de leurs cinq terres, puis Français, Espagnols, Allemands… La destination, habituellement très prisée notamment des touristes chinois, vit donc actuellement un tourisme certes présent mais raisonnable et agréable… Probablement une situation qui ne se reproduira jamais, c’est le moment d’en profiter !

Les cinq villages en un mot :

Corniglia Cinque Terre
Corniglia : le seul village sans accès à la mer
  • Monterosso : (1400 habitants) village le plus moderne et aussi le moins traditionnel, on y trouve cependant des magasins plus intéressants pour ramener des souvenirs ou de la nourriture. Il est plus épargné des touristes, mais aussi beaucoup moins beau. On y trouve une vraie grande plage.
  • Vernazza : (870 habitants) : Village en bras de terre plongeant dans la mer, c’est le seul des quatre villages traditionnels à disposer d’une vraie plage de sable. C’est peut-être aussi celui avec le patrimoine le plus remarquable puisqu’il compte la ruine d’un château du XIème siècle et une église gothique du XIVème siècle.
  • Corniglia : (190 habitants) : le plus petit des villages est aussi le seul qui n’a pas d’accès direct à la mer. Il est situé sur la falaise rocheuse, à près d’un kilomètre du dessus de la mer ! À l’intérieur, c’est un dédale de petites ruelles pleines de charmes. C’est depuis le sentier menant à Vernazza qu’on peut pleinement admirer la beauté du village.
  • Manarola : (360 habitants) Il peut-être le plus célèbre et le plus photographié des cinq villages grâce à la beauté du village que l’on peut admirer depuis son port. Le village est le seul à être encore entouré de vignes et à produire le vin moelleux des Cinque Terre. C’est, à titre personnel, le village que je trouve le plus beau.
  • Riomaggiore : (1490 habitants) Le plus peuplé des cinq villages a pris le rôle de capitale officieuse du parc national. C’est ici que se trouve l’école primaire et le lycée où vont, parmi les touristes, les enfants des alentours. Ne croyez pas pour autant qu’il soit moins authentique : son petit port et ses maisons colorées vous éblouiront.

Comment aller aux Cinque Terre

Les Cinque Terre ne sont accessibles qu’en bateau, train ou à pied. À pieds, comptez une randonnée de 2h30 depuis Levanto, et près de 7h depuis La Spezia. La balade est agréable mais loin d’être idéale si vous avez des valises ! Préférez donc le train qui relie Levanto à La Spezia toutes les 10 minutes. Selon le côté duquel vous partez, et le village où vous allez, vous en aurez pour 5 à 20 minutes de train.

Arriver en voiture aux Cinque Terre

Dans le but de contrôler le tourisme de masse, le parc des Cinque terre est interdit d’accès aux voitures. N’essayez surtout pas d’accéder aux villages en voitures, vous ne pourriez pas vous garer. Il vous faut vous garer à Levanto, petit village en dehors du parc. De très nombreuses places de parking sont disponibles dans le village, garez-vous idéalement au parking de la gare pour accéder directement au train. Le parking coûte 26€ pour 24 heures, mais les parcmètres ne permettent de payer que 24h. Pas de panique, vous n’aurez pas à revenir mettre un ticket : téléchargez l’application EasyPark, qui vous permet de payer votre place sur l’appli sans mettre de ticket dans la voiture. Sur l’appli, il n’y a plus qu’à indiquer votre place et plaque d’immatriculation. L’appli comme le parcmètre ne permet de payer que 24h à la fois (même si elle vous laisse aller jusqu’à 48h ou plus, elle bloque à 26€ et vous ne payez donc que 24h), alors pensez à régler une alarme 24h plus tard pour ouvrir l’application (d’où que vous soyez) et ajouter une journée. Notez que vous pouvez également vous garer à La Spezia dont les places sont cependant un peu plus chères.

Combien de temps rester aux Cinque Terre ?

Chaque village se visite en une demie journée environ, et deux à trois jours sont donc parfaits pour visiter les Cinque Terre.

Infos pratiques en vrac sur les Cinque Terre

Vernazza Cinque Terre
Vernazza
  • En raison de la petite capacité d’accueil des villages et du nombre de visiteurs, les restaurants sont presque toujours complets dès l’arrivée des beaux jours. Réserver en avance.
  • La plupart des commerçants parlent très bien français.
  • S’il y a des hôtels dans les villages, la plupart des touristes dorment en fait à la Spezia. L’offre d’hôtels est réduite, mais beaucoup d’appart’hôtels sont également disponibles.
  • Les cinq villages côtiers sont reliés par un train qui est le meilleur moyen de découvrir le parc. Chaque voyage coûte 4€. Malheureusement, bien qu’il longe la côte, le voyage se fait dans le noir, dans des tunnels.
  • La Cinque Terre Card, disponible dans les gares, permet un accès illimité aux sentiers de randonnée payants, au bus, mais aussi, selon la formule, aux train. La carte donnant seulement accès aux sentiers et aux bus coute 7€50 par jour, tandis que la carte donnant en plus accès aux trains vaut 16€ par jour. Il existe des cartes familiales pour 4 personnes dont 2 enfants, coûtant 20€ sans train, et 42€ avec.

Que faire dans le parc des Cinque Terre en Italie

Se baigner à Vernazza

Vernazza est le seul des quatre villages les plus traditionnels qui possède une plage. Un petit bras de sable est en effet niché entre l’église Santa Margherita di Antochia et le château Doria. Baignez vous dans les eaux turquoise partagées avec le port, puis bronzez en admirant la vue sur le chateau.

Randonner le long de la côte

Le paysage escarpé et accidenté qui fait le charme des Cinque Terre n’a pas que des avantages ! Au cour des dernières décennies, le parc national a en effet subit de nombreux glissements de terrain, ayant pour effet de condamner plusieurs sentiers. C’est notamment le cas du sentier qui lie tous les villages ensemble par la côte… Il ne reste plus que le sentier entre Vernazza et Corniglia qui soit ouvert. Le sentier entre Corniglia et Monterosso est annoncé comme ouvert, mais ne l’était pas à la fin du mois de mai 2021. Partez de Vernazza ou Corniglia en longeant la côte et en vous enfonçant parfois un peu dans les terres, pour une randonnée qui monte à peine et qui dure une heure. Attention, pour désengorger le sentier, l’entrée coûte 7€50, mais des tickets tout inclus avec bus et train sont également disponibles (voir « infos pratiques en vrac au dessus). La vue sur chacun des deux villages en y arrivant vaut en tous cas le coup !

Randonner dans les terres

Si les sentiers de la côte sont pour la plupart fermés, les sentiers de l’intérieur des terres restent ouverts. Il s’agit de randonnées un peu plus conséquentes puisqu’elles s’enfoncent dans les terres, mais qui restent tout à fait accessibles et agréables même pour les moins sportifs. Ne boudez pas les sentiers des terres juste parce qu’ils n’ont pas la vue vertigineuse sur la mer : ils traversent les célèbres cultures en terrasse, et ont un charme fou. Si vous ne devez en faire qu’un, privilégiez le sentier intérieur entre Manarola et Corniglia, puisque Manarola est le seul des cinq villages autour duquel persistent quelques vignes des Cinques Terre. En plus de fournir un vin doux et sirupeux, le sciacchetrà, ces vignes bordent le sentier pour une randonnée de 2 heures absolument fabuleuse !

Prendre une glace sur le bord de mer à Vernazza

Ce ne sont pas les bons glaciers qui manquent aux Cinque Terre ! Croyez-le : même si le parc reçoit beaucoup de voyageurs et pourrait sans scrupules multiplier les attrapes touristes… Les Italiens ne rigolent pas avec la nourriture, et surtout pas avec la glace ! Et le glacier Il Porticciolo, sur le port de Vernazza, le confirme. Voici donc une gelateria traditionnelle qui vous servira des boules en cône ou coupe. Tous les parfums sont faits maison et ça se sent : la glace à la mangue donne l’impression de croquer dans un fruit juteux ! Mais c’est le parfum ambrogio qui m’a fait fondre : noisette, crème et chocolat.

Faire la fête le samedi soir

Qui a dit que l’ambiance était toujours calme dans les petits villages ? Sortez un samedi soir dans les Cinque Terre et vous verrez que c’est faux ! Le samedi soir, les vacanciers animent les rues pour une ambiance de folie ! Même à Corniglia, le plus petit des villages, l’ambiance est à la fête, les rues animées et les bars complets ! À Manarola, par exemple, allez prendre un verre au bar Enrica où l’ambiance est toujours festive.

Admirer le coucher de soleil avec un cocktail, dans les hauteurs de Manarola

Un verre de Prosecco et le soleil couchant sur la mer et les maisons colorées de Manarola, ça vous dit ? C’est la spécialité de Nessun Dorma, un bar à cocktails situé sur l’avancée rocheuse en face de Manarola. Le bar est visible depuis le village et accessible en 5 minutes à pieds en longeant le sentier côtier. Attention, le bar est entièrement en extérieur, et ferme donc ses portes les jours de pluie. Il est ouvert jusqu’à 22h. La magie a cependant un prix : la queue est souvent longue en fin de journée, et les plus impatients préfèreront s’attabler dans l’après-midi.

Profiter de la Dolce Vita sur le port de Manarola

Apéritif à l'italienne sur le port de Manarola
Apéritif à l’italienne sur le port de Manarola

À côté du port de Manarola, se trouve l’échoppe Il Discovolo, qui vend de délicieuses Focaccia, l’une des spécialités de la Ligurie ! Prenez-en une au pesto, une autre spécialité de la région, ou une part de pizza, et accompagnez-la de prosecco ou de Spritz pour un apéritif typiquement italien ! Allez déguster votre apéritif paisiblement sur les longs bancs qui donnent sur le port, face aux maisons colorées. L’expérience est magique.

Prendre du recul sur la mer pour admirer les villages

Observer les maisonnettes colorées depuis une toute nouvelle perspective en embarquez dans une barque de pêcheur rien que pour vous. Attention, il faut toutefois 5 personnes minimum. L’agence Crazy Boat Cinque Terre vous fera découvrir la côte ligure dans une excursion spécialement faite pour vous. Au programme : baignade dans les eaux cristallines de la Méditéranée, amarrage à la cascade d’Acqua Pendente et découverte des très nombreuses grottes qui perforent la côte rocheuse.

Où manger dans les Cinque Terre ?

Mon coup de cœur : la Trattoria dal Billy (Manarola)

Sur les hauteurs de Manarola, la Trattoria dal Billy sert des plats traditionnels de la région, d’une haute qualité. On retrouve bien sur le célèbre pesto de Gêne qui fait la fierté de la région, mais c’est surtout les fruits de mer et le poisson qui font la fierté du restaurant. Remarquez les deux ou trois plats suivis d’un astérisque : ce sont les plats qui ont été congelés. C’est bien la première fois que je vois un restau avertir en toute transparence que certains poissons sont surgelés ! D’ailleurs, quand on a essayé d’en commander sans avoir vu, le serveur a secoué la tête en désapprouvant : « pas celui-là ! Il est surgelé ! Tous nos autres plats contiennent du poisson frais pêché cette nuit même au large des Cinque Terre ! ». En effet, quand la nuit se couche, on voit depuis la superbe terrasse de la trattoria, les lumières des chalutiers pêchant toute la nuit durant. Il est fortement conseillé de réserver plusieurs jours en avance en haute saison en appelant au +390187920628.

Rio Bistrot (Riomaggiore)

Port de Riomaggiore
Riomaggiore

À Riomaggiore, vous ne trouverez aucun restaurant avec un emplacement plus stratégique que le Rio Bistrot ! Sa toute petite terrasse pouvant à peine accueillir une poignée de personnes donne pile sur le port, et vous mangerez avec une vue comme on en trouve peu dans la ville. La cuisine est très bonne, le service plutôt chic, et le patron fait très attention à la qualité de tous les plats qui sortent des cuisines. Pour un restaurant sur le port, forcément, ne vous attendez pas à trouver beaucoup d’autres choses que des poissons et crustacés, et tant mieux ! Encore une fois, pensez à réserver en avance en appelant le +390187920616, le restaurant étant presque toujours complet.

Blue Marlin Bar (Vernazza)

Très agréable pour boire un verre dans la très animée Via Roma de Vernazza, le Blue Marlin Bar sert aussi d’excellentes pizza à l’italienne ! On retrouve en plus des foccacia (à ne pas manquer dans la région) ainsi que d’autres petits plats de bistrot à l’italienne.

Le tourisme a bien été changé par la crise sanitaire, et il favorise notamment le tourisme local. Découvrez donc aussi mon article sur un week-end en Camargue au temps du covid !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *