S’il y a bien un plat typique au Costa Rica, dont vous entendrez parler avant même votre visite dans ce pays d’Amérique Centrale, c’est le Gallo Pinto ! Il a beau se traduire littéralement par « Coq Tacheté », il s’agit d’un plat entièrement végétarien, et même vegan ! En fait, il y a bien des légendes quant à son nom saugrenu, mais il lui viendrait peut-être du riz taché du jus noir des haricots, qui rappellerait le ventre d’un coq.

Ce plat est si populaire au Costa Rica qu’il a même donné lieu à un proverbe : « más Tico que el gallo pinto », qui veut dire « plus Costaricain que le Gallo Pinto » ! Et pour un plat national, il faut aussi un ingrédient national : la sauce Lizano, typique du pays, est probablement le condiment le plus célèbre du pays, présent à toutes les tables des restaurants ticos ! Il est possible de la remplacer par de la saucer Worcestershire, qui s’en rapproche le plus, mais n’a pas tout à fait le même goût inimitable. Vous pouvez cependant trouver cette fameuse sauce sur internet ou la réaliser vous-même.

Ce plat cher au cœur des Costariciens est même sujet d’une polémique entre le Nicaragua et le Costa Rica, qui en affirment tous deux la paternité. Cependant, les Nicaraguayens préfèrent utiliser des haricots rouges, tandis que les Costariciens préfèrent les haricots noirs. Il s’agit donc bien ici de la recette fétiche du petit déjeuner du Costa Rica !

Ingrédients du Gallo Pinto pour 4 personnes :

  • Une conserve de 400g de haricots noirs en jus
  • 200g de riz (idéalement cuit la veille pour une meilleure texture)
  • 1 poivron
  • 1 oignon jaune
  • 2 petites gousses d’ail
  • 1 bouquet de coriandre
  • 2 cuillères à soupe de sauce Lizano (disponible sur internet ou dont vous pouvez trouvez la recette ici) où, à défaut, de sauce Worcestershire (non végétarienne)
  • Huile neutre

1. Faire cuire le riz selon le temps de cuisson indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, nettoyer le poivron, puis le couper ainsi que l’oignon en petits dés. Couper l’ail.

2. Pendant que le riz cuit, faire chauffer l’huile, puis y faire revenir les poivrons et les oignons pendant 10 minutes, en remuant régulièrement pour ne pas trop noircir les poivrons. Ajouter l’ail quand les oignons sont translucides, et laisser revenir pendant 2 minutes.

3. Baisser à feu moyen. Ajouter les haricots noirs et leur jus, ainsi que la sauce Lizano, au goût inimitable du Costa Rica, ou à défaut, de sauce Worcestershire. Laisser cuire 3 minutes.

4. Ajouter le riz, et remuer pour qu’il se colore du jus des haricots noirs. Laisser cuire 3 minutes en remuant doucement.

5. Sortir du feu, ajouter la coriandre, le sel et le poivre à votre goût.

6. Pour le dressage, prendre un petit bol et y tasser la préparation à l’aide d’une cuillère. Placer une assiette retournée dessus, retourner le tout en maintenant bien le bol fixé à l’assiette. Voilà, vous avez votre joli dôme de Gallo Pinto !

Accompagnements

Le Gallo Pinto étant avant tout un petit déjeuner au Costa Rica, bien qu’on le mange parfois tout au long de la journée, il se sert avec différents accompagnements. Parmi les plus courants, vous pouvez choisir :

  • Des œufs brouillés : dans un bol mélanger 6 œufs avec 3 cuillères à soupes de crème fraîche liquide. Saler. Faire fondre un gros carré de beurre dans une poêle à feu doux. Ajouter le mélange et laisser cuire en fouettant tout le long pour brouiller des œufs. Arrêter la cuisson lorsque les œufs sont cuits mais encore un peu crémeux.
  • Des tranches d’avocat : Couper l’avocat en deux et retirer le noyau. Sans séparer la chaire de la peau, tracer au couteau des tranches dans le sens horizontal puis les diviser en deux verticalement. Séparer les tranches de la chaire à l’aide d’une cuillère à soupe. Saler légèrement et poivrer.
  • Des bananes plantains frites : éplucher 4 bananes plantains et les couper en tranches. Faire chauffer un fond d’huile à friture, y plonger les tranches de bananes plantains. Faire dorer des deux côtés, puis retirer et absorber l’excédent d’huile.

Si vous souhaitez en découvrir plus sur cet incroyable pays, je vous invite à consulter mon article pour découvrir la pura vida au Costa Rica. Et si vous aimez les recettes du monde, découvrez ma recette de Reibekuchen allemands !


2 commentaires

Romane L · 3 juin 2020 à 11 h 50 min

Lire cet article vers 12h, c’est juste horrible haha ! ça donne tellement faim, je vais tester bien sûr 🙂

Mélinda · 3 juin 2020 à 17 h 51 min

Ca a l’air si délicieux !!! En voyant le nom je pensais « ok, à voir pour une version végé » mais quel bonheur de voir que ça l’est ! Je garde la recette de côté et la referait ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *