La Parenzana vous permettra de parcourir la petite côte Slovène à pied ou à vélo, sur un ou plusieurs jours. C’est certainement la meilleure manière de découvrir les trois principales villes de la côte slovène : Koper, Piran et Izola. La Parenzana est un ancien chemin de fer qui permettait de relier le Nord-Est de l’Italie à l’Istrie croate, et qui a été reconverti en une magnifique piste cyclable le long du littoral.

Itinéraire de la Parenzana

Marais salants Slovénie

Cette randonnée est une piste cyclable lisse comme tout, ce qui vous permettra de la pratiquer à vélo ou en skate sans problème mais aussi à pied ! Vous pouvez commencer le parcours n’importe où vous le souhaitez. La piste cyclable suit tout le littoral slovène. Aussi vous pouvez opter pour le faire en entier, ce qui prendrait environ 3 jours à pied, ou un à deux jours à vélo pour une quarantaine de kilomètres, ou opter pour une section seulement, par exemple :

  • Koper – Izola : 6,6 km ; 2 heures à pied (sans les pauses)
  • Izola – Portorož : 7,3 km ; 2h15 à pied (sans les pauses)
  • Portorož – Piran : 3,5 km ; 1 heure à pied (sans les pauses)

Sur place, pour suivre la Parenzana, suivez la route D8, l’autre nom de la Parenzana. Si vous êtes perdus, n’hésitez pas à demander à quelqu’un sur place : tout le monde connaît ! Mais le plus simple sera de suivre cette carte :

Lors de vos vacances, dédier un ou deux jours à la Parenzana, selon si vous êtes à pied ou à vélo peut être un excellent moyen de visiter la côte, car cela vous permettra non seulement une belle randonnée, mais en plus de visiter les quatre plus belles villes de la côte : Koper, Piran, Izola et Portorož. Cela vous changera également de Ljubljana et Bled, pour une parenthèse balnéaire.

Je vous recommande de vous limiter à la section entre Koper et Piran comme ci-dessus, qui vous prendra déjà bien un ou deux jours, selon si vous la faites à vélo ou à pied et combien de temps vous vous arrêtez dans chaque ville. Pensez à prendre crème solaire, maillots et serviette : les occasions de se baigner sur la route sont nombreuses !

Itinéraire alternatif à la Parenzana

Il existe un itinéraire alternatif peu connu des touristes, et c’est notamment ce qui fait son charme. L’idée est d’emprunter d’abord la Parenzana, puis de rejoindre un autre itinéraire. Cela vous permettra de :

  • Passer par les magnifiques marais salants de Piran
  • Suivre le littoral, sans passer par l’intérieur du pays
  • Marcher sur un itinéraire moins fréquenté que l’itinéraire classique
  • Éviter la section de marche dans un tunnel de la Parenzana
  • Terminer en beauté par un bain dans les meilleurs thermes de Slovénie

Pour suivre cet itinéraire, si vous commencez à Koper, il vous faudra suivre la Parenzana normalement jusqu’à Strunjan. Passé Strunjan, au lieu de continuer à suivre l’itinéraire D8, dans l’intérieur du pays, vous suivrez plutôt le littoral. Cela vous permettra de traverser des marais salants très étonnants, d’où est extrait le fameux sel de Piran. Le paysage prend soudain un air nouveau : on dirait un petit bout de Camargue en Slovénie !

Il vous suffit de suivre l’itinéraire ci-dessus, mais en cas de doute, sachez que la section entre Koper et Strunjan est indiquée comme « Parenzana – D8 », puis entre Strunjan et Piran, il s’agit de l’itinéraire marqué en bleu, et entre l’arrivée à Piran et Portorož, le chemin sera marqué en orange.

Comment organiser son itinéraire ?

En termes de temps de marche, cette randonnée, que vous choisissiez la Parenzana ou l’itinéraire alternatif, n’est pas si longue, ni très difficile. C’est pourquoi vous pouvez (et devriez !) prendre le temps de visiter les villes par lesquelles vous passez. C’est même tout l’intérêt de cet itinéraire qui permet de découvrir la beauté naturelle et les villes du littoral slovène en même temps.

Organisez votre randonnée sur deux jours, en dormant une nuit dans un hôtel à mi-chemin. Cela représenterait environ 30 kilomètres étalés en deux jours (une quinzaine de kilomètres par jour, en comptant la visite des villes).

Commencez la Parenzana à Koper

Parenzana Slovénie

Garez votre voiture à Koper le matin, et visitez la ville. Koper est la plus grande ville de la côte. Vous pouvez manger dans l’une des meilleures adresses de la ville : Capra, juste devant le bord de mer. On y sert une excellente cuisine méditerranéenne modernisée. Le restaurant a été rénové en même temps que le Grand Hotel, par les soins d’un décorateur slovène renommé : un plaisir pour les yeux et pour les papilles !

Koper se visite à pied, au détour des rues. L’une des attractions de la ville est le campanile. Cette tour vous permet de vous hisser au-dessus des toits à une cinquantaine de mètres du sol. Ne perdez pas votre temps : pour 5€, c’est une activité plutôt chère, fatigante (204 marches quand même !) et la vue sur le port industriel n’est vraiment pas spectaculaire. Quittez la ville après le déjeuner et longez ensuite le quai vers l’ouest pour rejoindre la Parenzana.

Dormez à Izola, la ville la plus charmante de la côte

Izola n’est ni la ville la plus belle, ni la ville la plus populaire de la côte (ces deux titres reviennent à Piran). Mais c’est indéniablement celle avec le plus de charme. Profitez de la douceur de la fin de journée à Izola. Baladez-vous dans les ruelles qui sont empreintes d’influences italiennes.

Coucher de soleil Izola

Vous pouvez choisir de dîner à Izola pour admirer le coucher de soleil sur sa plage de galets, ou bien opter pour un dîner panoramique à votre hôtel comme je vous l’expliquerez plus bas. Une option très agréable peut être de prendre une pizza à emporter et de la manger devant le coucher de soleil sur la plage : magique ! Vous pouvez aussi plutôt manger à l’excellent restaurant de l’hôtel Belvédère détaillé ci-dessous. Cela vous permettra de ne pas faire les derniers pas dans la nuit.

Izola est l’endroit idéal pour passer la nuit, puisqu’elle est à mi-chemin dans votre itinéraire, mais aussi généralement moins chère que Piran. Choisissez un hôtel dans Izola, ou bien le Belvédère Hotel, à une quarantaine de minutes de marche. Ce complexe hôtelier regroupe un hôtel et un camping avec piscine dans un cadre naturel méditerranéen. Pensez à réserver en avance. Mais le vrai atout de cet hôtel, c’est son panorama incroyable sur Izola. Ce sera vraiment une belle partie de votre voyage que d’y passer la nuit, sans parler du petit déjeuner sur la terrasse avec vue sur toute la côte avant de reprendre la direction de Piran.

Pause déjeuner à Piran, la plus belle ville de la côte slovène

Parenzana Slovénie

Vous vous gardez le meilleur pour la fin en ne visitant Piran que le deuxième jour ! Cette ville est un immanquable lors de vos vacances en Slovénie, et la place Tartini vaut à elle seule le détour. Arpentez les ruelles de la ville jusqu’à profiter de la vue depuis les murailles de la ville. Rafraîchissez-vous en vous offrant un petit plongeon dans la mer, il vous suffit de poser votre serviette entre celles des Slovènes sur les gros rochers. Mangez dans l’un des nombreux restaurants de poissons et de fruits de mer de la ville, et repartez vers Portorožoù vous terminerez votre périple.

Offrez-vous la meilleure des récompenses pour terminer : les thermes de Portorož

Portoroža des airs de côte d’Azur, avec sa promenade bétonnée, ses grands hôtels de luxe colorés, son casino et ses belles voitures. Le paysage change du tout au tout par rapport à Piran : exit les ruelles charmantes à l’italienne, bonjour les paillettes et le goudron ! Mais justement : profitez-en pour offrir à votre corps endolori par presque 30 kilomètres de marche une petite récompense dans les meilleurs thermes de Slovénie.

Termes LifeClass Portoroz Slovénie

Les thermes LifeClass ont une particularité : vous vous baignerez dans de l’eau de mer salée. L’eau de la côte est en effet reconnue pour ses propriétés. Vous pourrez non seulement profiter des bains, mais aussi de l’espace Sauna et Thalasso, pour seulement 24€ les deux heures ! Notez bien que si les bains sont en maillot, l’espace Thalasso est nudiste. Il est vraiment exceptionnel, puisqu’il est composé de plusieurs sections : un espace jacuzzi, un grand sauna finlandais, un sauna au sel de Piran, deux saunas aromatiques aux huiles essentielles, un hammam… On est vraiment sur du très haut niveau !

Et pour retourner à sa voiture ?

Des bus relient fréquemment Portorož et Koper. Si vous êtes garés à Koper, rentrer ne sera vraiment pas un souci. En plus, l’arrêt de bus est situé juste devant les thermes. Vous le trouverez sur votre GPS sous le nom de PortorožH, et il faut le prendre vers l’Est (c’est-à-dire, sur le trottoir côté mer). Le trajet dure quarante minutes mais pendant l’été ou en fin de journée, cela peut prendre plus de temps en raison des embouteillages. Suivez le lien pour retrouver tous les horaires de bus.

Posez vos questions en commentaire pour organiser votre voyage et n’hésitez pas à partager également vos bonnes adresses trouvées sur la route ! Pour organiser votre voyage en Slovénie, jetez également un œil sur mon article sur une superbe randonnée en Slovénie ou sur mes autres articles de blog sur la Slovénie !

Publier un commentaire