La cité Hanséatique, deuxième plus grosse ville d’Allemagne, réserve bien des surprises… Hambourg s’enorgueillit de réunir quelque 2300 ponts, soit plus que Venise et Amsterdam réunies !  Hambourg fonde son histoire sur son port, l’un des plus grands d’Europe, qui lui a permis une expansion fulgurante. Ce port, représentant le quartier de l’HafenCity vous charmera tant par ses briques rouges que par sa modernité, constituant le plus grand projet de construction européen du XXIème siècle. Au delà du port, c’est aussi ses superbes et élégantes rues entrecoupées des canaux de l’Elbe et de l’Alster qui sauront vous conquérir. Voici donc de quoi découvrir et savoir que faire à Hambourg à travers 14 activités !

Canaux Hambourg

1. Flâner dans la Speicherstadt

Littéralement « ville d’entrepôts », la Speicherstadt est un quartier d’Hambourg composé de colossaux bâtiments de briques rouges baignés dans les eaux de l’Elbe. Plus qu’un quartier industriel morose, la Speicherstadt, construite au XIXème, est un véritable trésor classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015. Cette zone symbolise l’immense croissance économique d’Hambourg, basée sur son port, qui est le troisième d’Europe après ceux de Rotterdam et d’Anvers et le trentième au monde ! Pourtant, le quartier n’a pas toujours été aussi attractif : dans son passé il ressemblait plutôt au Port d’Amsterdam décrit par Jacques Brel, et là où les curieux déambulent aujourd’hui, les prostituées attendaient le retour des marins.

Speicherstadt Hambourg

Si la Speicherstadt est aujourd’hui si belle, c’est grâce à l’ambitieux projet de la ville de dynamiser le quartier, à travers ce qui est le plus grand chantier urbain d’Europe. En flânant dans le quartier des entrepôts, on découvre donc de charmants restaurants, des boutiques, mais surtout des rues baignées de mystère. On peut découvrir le quartier à pieds ou directement en navigant ses canaux, à bord du mythique bateau Louisiana Star. Pour une ambiance des plus féerique, optez pour une croisière à la tombée de la nuit, qui vous permettra d’admirer les fameuses briques rouges illuminées reflétées sur l’eau. Pensez à bien réserver votre croisière, les places partent vite !

2. Retourner en enfance à Miniatur Wunderland

Que vous soyez ou non intéressé par les maquettes, vous serez forcément émerveillés à Miniatur Wunderland, la plus grande attraction miniature au monde ! Au total, ce sont quelques 12km de mini réseaux ferroviaires qui traversent ce bâtiment du quartier d’HafenCity, divisés en plusieurs quartiers qui s’imbriquent : l’Allemagne Centrale, l’Autriche, Hambourg et sa maquette de la Philharmonie de l’Elbe, l’Amérique avec notamment Las Vegas, la Norvège, la Suède, la Suisse et ses montagnes si grandes qu’elles occupent deux étages, Venise, Rome, et la ville fictive de Knuffigen qui présente un aéroport miniature dans lequel les avions prennent leur envol sous vos yeux !

Miniatur Wunderland Hambourg

Les maquettes créent de véritables mondes miniatures, loin d’être inanimés puisque des bateaux traversent véritablement le cours d’eau (d’ailleurs, ce sont des copies des vrais cargos que vous croiserez à Hambourg), les téléphériques avancent, les voitures roulent, les montgolfières s’envolent, et tous les quarts d’heure, le soleil se couche pour laisser place à la nuit et aux lumières des lampadaires. Amusez-vous à repérer toutes les scènes et les messages cachés, comme celle de la zone 51 remplie d’aliens, où la maison qui prend feu, avec de la vraie fumée, et dans laquelle une équipe de petits pompiers intervient ! L’univers de Miniatur Wunderland est l’une des attractions les plus célèbres d’Hambourg, et, victime de son succès, il vaut mieux réserver sa place en avance et en billet coupe-file. Sachez aussi que le musée est ouvert jusqu’à 1h du matin, et que vous bénéficiez de 30% de réduction si vous choisissez de le visiter en nocturne !

3. Admirer l’architecture et le panorama à la Philharmonie de l’Elbe

L’Elbphilharmonie, ou « Elphi », pour les intimes, a été construite en 2017 dans le cadre de projet de dynamisation du port de Hambourg. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le projet est réussi ! Construite par les architectes Herzog et de Meuron (à qui on doit notamment la Tate Modern de Londres), elle allie à merveille modernité et passé industriel. Un ancien entrepôt de briques rouges a été utilisé pour soutenir une structure en verre dont le toit forme des vagues.

Philharmonie de l'Elbe

Hambourg manquait d’un symbole qui la représenterait en tant que deuxième plus grosse ville d’Allemagne, voilà qui est fait ! Vous ne vous lasserez pas de l’admirer sous tous les angles : les bateaux de croisière vous montreront comment elle se jette dans les eaux de l’Elbe, tandis qu’en y grimpant, vous pourrez accéder à une terrasse panoramique et peut-être profiter d’un concert dans sa salle connue pour avoir l’une des meilleures acoustiques au monde !

4. Admirer l’opulence de l’hôtel de ville d’Hambourg

Faisant face aux eaux de l’Elbe, l’hôtel de ville d’Hambourg, ou Rathaus, cache lui aussi de nombreuses références à l’histoire maritime de la ville. Il a été construit entre 1886 et 1897 dans un style néo-Renaissance, et comporte 647 salles, soit 6 de plus que Buckingham Palace ! Sa façade est ornée d’une ribambelle d’Empereurs allemands ou de représentants de métiers. On peut aussi y observer un majestueux phénix symbolisant Hambourg renaissant de ses cendres après le terrible incendie qui a ravagé la ville en 1842, à tel point que pendant une cinquantaine d’années, les Hambourgeois ont dû se passer d’hôtel de ville ! Ce spectaculaire projet aura coûté près de 11 millions de Goldmark, l’équivalent de 80 millions d’euros, 20 fois plus que ce que le projet prévoyait à l’origine !

Hôtel de ville Hambourg
Photo : SofiLayla – Pixabay

Mais on ne regrette pas sa présence dans l’horizon hambourgeois, car on peut aussi bien admirer sa façade que visiter son intérieur tout aussi impressionnant. L’accès au hall d’entrée et à la cour dans laquelle trône une magnifique fontaine est libre. Des visites guidées sont organisées plusieurs fois par jour à chaque heure pile pour 5€. Attention : si des événements politiques sont prévus, les visites sont annulées.

5. Faire son marché au milieu des fêtards au Fischmarkt

Le marché au poisson de Hambourg est une véritable institution ! Ne vous laissez pas tromper par son nom : le Fischmarkt est bien plus qu’un marché aux poissons, mais également, et peut-être surtout, un lieu prisé des noctambules qui y terminent leurs folles soirées. Ouvert seulement le dimanche de 5h (ou 7h entre novembre et mars) à 9h30, il doit ses horaires au fait que dans le temps, les marchands voulaient se rendre à la messe du dimanche après avoir remballé leurs étals. Aujourd’hui, entre les légumes et le poisson frais, on retrouve surtout des gardons un peu moins frais en train de s’abreuver d’une dernière bière et dont les hurlements devant les concerts organisés se mêlent aux cris des marchands annonçant leurs offres.

Dès 4h30 du matin, ou 6h en été, des concerts de rocks donnent le La aux ventes à la criée, pour un spectacle des plus pittoresque mêlant l’histoire portuaire de la ville à son amour du rock et de la fête !

6. Découvrir la débauche hambourgeoise au quartier rouge de Reeperbahn

De jour, seuls quelques graffitis et enseignes de clubs de strip-tease laissent deviner la réelle essence de la rue et du quartier de Reeperbahn. Mais c’est de nuit qu’il faut la découvrir, sous la lumière cinglante des néons rouges. Surnommé « l’avenue des péchés », c’est le repère des sex clubs, cabarets, maisons closes et autres clubs de strip-tease, sous la surveillance du poste de police le plus célèbre d’Allemagne : le Davidwache qui possède le plus petit champs d’action du pays : seulement 900m² à surveiller. Pour autant, on ne doute pas du fait que ces policiers ne doivent pas s’ennuyer !

Reeperbahn Hambourg
Photo : focus77 – Pixabay

En apprenant que la rue Herbert (Herbertstraße) est strictement interdite aux femmes (la seule du pays), on imagine mieux les vices qui s’y trament !  Mais ne le résumez pas à un quartier sinistre, c’est certes, une zone qui raconte la débauche qui accompagne souvent les grands ports, mais aussi un véritable lieu de culture, notamment celui où les Beatles ont commencé leur carrière !

7. Partir sur les traces des Beatles

John Lenon a dit « je suis né à Liverpool, mais c’est à Hambourg que j’ai grandi ». En effet, la ville hanséatique et les Fab Four sont absolument indissociables. C’est d’ailleurs là-bas qu’ils ont rencontré Ringo Starr ! De 1960 à 1962, ils y ont donné plus de 280 concerts, les premiers de leur carrière. Ils vivaient dans le quartier mal famé et délabré de Sankt Pauli, au 33 Paul Roosen Straße, dans lequel ils s’entassaient à 5 dans un deux pièces sans chauffage et utilisaient les toilettes du cinéma d’en face pour leur hygiène !

Maison Beatles Hambourg

Plus loin, au Jägerpassage, on peut s’amuser à incarner John Lennon dans l’une de ses photos les plus mythiques. En se redirigeant vers Reeperbahn, on peut admirer les vestiges du Star-Club qui fut l’un des temples du rock les plus célèbres au monde et qui a été inauguré par les Beatles à leurs débuts. Il n’en reste plus qu’une plaque détaillant la liste des illustres stars qui s’y sont produites : Jimi Hendrix, Ray Charles, Black Sabbath… Mais c’est au Top Ten, toujours en activité mais aujourd’hui prénommé Moondoo Club, que l’âme des Beatles est la plus présente : ils y ont joué 98 concerts, et McCartney lui-même confira que c’est entre ses murs qu’ils se sont tant améliorés.

8. Prendre une bouffée d’air frais au parc Planten un Blomen

Véritable poumon vert de Hambourg, les 47 hectares du parc Planten un Blomen vous plongeront dans différents jardins, parmi lesquels le plus grand jardin japonais d’Europe ! Plus qu’un parc, c’est un lieu de vie à ne surtout pas manquer, où l’on peut se reposer sur des transats au coin des cours d’eau en cascades ou même jouer à des jeux de ballon avec des pistolets à eaux géants !

Planten un Blomen

Plus qu’un parc plein de charme, c’est un véritable lieu de vie célèbre pour ses concerts, ses spectacles d’eau et de lumières, où les Hambourgeois se précipitent au moindre rayon de soleil. Profitez de la terrasse du petit bar près du cour d’eau à l’ouest pour déguster un Fritz Kola, la boisson la plus célèbre d’Allemagne, créée à Hambourg !

9. Découvrir le penchant punk d’Hambourg à Karolinenviertel et ses alentours

Même si Karolinenviertel fait officiellement partie du district de Sankt Pauli (tout comme Reeperbahn), on y capte une ambiance différente que dans le reste de Sankt Pauli, plus bobo et arty, tout en gardant son esprit punk. Sankt Pauli a longtemps été considéré comme le quartier chaud de Hambourg, habité par les marginaux et les squatteurs. Mais depuis 1994, la ville leur a officiellement laissé le droit d’occuper les locaux. Depuis, le quartier devient de plus en plus branché, et laisse s’épanouir la créativité de ses résidents.

Karolinenviertel Hambourg
Photo : Fred Romero – Flickr

De jour, profitez des nombreuses boutiques de Karolinenviertel, plus inspirées les unes que les autres, de ses restaurants pointus ou autres food-trucks. Les murs deviennent les toiles des résidents, et de nombreux graffitis sauront capter votre regard.

10. Prendre de la hauteur à l’église Saint-Michel

Der Michel, comme on la surnomme, est l’un des symboles d’Hambourg, bien que légèrement détrôné depuis l’arrivée de l’Elbphilharmonie. Il s’agit de la plus grande église protestante baroque d’Allemagne du Nord. La plus grande église de la ville abrite 2 500 places assises pour accueillir les fidèles.

Eglise Saint Michel Hambourg
Photo : Manne1409 – Pixabay

Ce véritable emblème de la ville n’est pourtant pas l’originale, puisqu’elle a connu un destin tragique qui lui a valu d’être plusieurs fois reconstruite. Elle a d’abord été frappée par la foudre en 1750, puis victime d’un incendie en 1906 pour finalement être frappée par les bombardements de 1944 ! En se hissant en haut de son clocher par les escaliers ou l’ascenseur, on peut profiter d’un superbe panorama sur la ville et les dessins de l’Elbe.

11. Admirer l’architecture au Kontorhaus

Le Kontorhaus n’est autre que le quartier des affaires, zone de 5 hectares classée au patrimoine mondial de l’UNESCO au même titre que la Speicherstadt. Construit entre les années 1920 et 1940, ses immenses bâtiments de briques rouges illustrent la florissante économie portuaire qui a fait la richesse d’Hambourg. Parmi eux, le plus célèbre est la Chilehaus, littéralement maison du Chili, dont la forme pointue et courbe évoque la proue d’un bateau. Il couronne le succès du commerçant d’arme Henry Brarens Sloman qui a fait fortune en commerçant avec le Chili, jusqu’à devenir l’homme le plus riche de la ville à son époque. C’est l’un des premiers et peut-être le plus éminent représentant du mouvement architectural allemand d’expressionnisme de briques (Backsteinexpressionismus) qui caractérise le quartier.

Pour admirer l’angle très aigu foré par les 4,8 millions de briques qui composent le bâtiment, rendez vous vers son versant est, au croisement entre la Burchardstraße et le Pumpen. L’intérieur, est toujours composé de bureaux, et vous ne pourrez donc pas profiter de l’un de rares ascenseurs Pater Noster qui subsistent dans le monde, c’est à dire un ascenseur qui monte et descend en continu, sans jamais marquer d’arrêt.

12. Se promener sous le fleuve à travers l’Alter Elbtunnel

Pourquoi traverser le fleuve de l’Elbe sur un pont quand on peut le traverser par en dessous, en empruntant l’Alter Elbtunnel ? Bâti entre 1907 et 1911, ce tunnel de 426 mètres de longueur et six mètres de large vous permet de joindre l’île de Steinwerder depuis Sankt Pauli au niveau des Landungsbrücken, le tout à 24 mètre sous la surface ! Cette véritable prouesse technique qui a causé bien des problèmes à cause de la pression souterraine, permettait d’acheminer les ouvriers et les marins jusqu’aux docks.

Tunne sous l'Elbe

Aujourd’hui, on peut traverser le long et étroit tunnel pour une promenade insolite tout en admirant les céramiques maritimes qui ornent les murs. Pour y accéder, on choisit entre un long escalier longeant les murs, ou quatre énormes ascenseurs qui acheminent aussi bien les piétons que les vélos et les voitures ! Il est ouvert de jour comme de nuit pour les piétons, et les véhicules n’y sont pas autorisés le dimanche. De l’autre côté de la rive, la vue sur l’horizon hambourgeois vaut le détour.

13. Faire du shopping à la Mönckebergstraße

La fameuse Mönckebergstraße zigzague aux côtés de l’Alster, le deuxième cours d’eau de Hambourg, en proposant une multitude de petits et grands magasins. Vous y trouverez aussi bien des grandes enseignes de vêtements que des antiquaires, magasins de vinyles, cafés, et même le Karstadt Sport, l’un des plus grands magasins de sport d’Europe !

14. Se régaler dans l’un des délicieux restaurants de Hambourg

Oberhafen Kantine

Hambourg sera une bonne destination pour les foodies parmi vous ! On y découvre de nombreuses bonnes adresses parmi lesquelles :

  • Oberhafen Kantine : véritable tour de Pise hambourgeoise dans la Hafencity, ce restaurant construit en 1925 penche nettement ! En cause, un défaut de construction qui fait que le bâtiment n’est pas bien ancré dans le sol, et chacune des fréquentes crues de l’Elbe a pour effet de le faire pencher un peu plus. Et si même à l’intérieur tout est penché, il est contrôlé chaque année par la ville, et ne représente pour l’heure pas de risque d’effondrement. Au delà du charme du lieu à la tapisserie de grand-mère, on y déguste de véritables et authentiques hamburgers hambourgeois, sans avoir la prétention d’un lieu branché. À ne pas manquer !
  • Mö-Grill : Ce restaurant et ses deux antennes, l’une en face de l’Alster, l’autre à l’angle de la Mönckerbergstraße est réputé pour servir les meilleures currywurst de Hambourg ! Certains Hambourgeois, peut-être un peu chauvins, vous diront même que ce sont les meilleures d’Allemagne. Véritable temple de la street food, on y déguste de délicieuses currywurst qui n’ont rien n’à envier à celles qui font la fierté de Berlin. Attention, le stand ferme à 19h.
  • Alex : Le lieu préféré des Hambourgeois pour prendre le brunch même en semaine (jusqu’à 12h) et le dimanche jusqu’à 14h30. Face au lac de l’Alster, on déguste de délicieux pancakes, charcuteries, œufs brouillés, tartines et granola, le tout accompagné de champagne. Dans ce lieu, toute la jeunesse hambourgeoise se retrouve tous les matins pour profiter d’un brunch avant d’entamer la journée !
  • Mamalicious : restau branché aux abords de Sankt Pauli, on y déguste d’incroyables brunchs végétariens, et pour la plupart des plats, vegans. À la carte, bacon vegan fait maison à partir de soja (pour y avoir goûté, l’illusion est entière), œufs brouillés, grilled-cheese, pancakes gargantuesques, bagels, tartines, muesli…
Mamalicious Hambourg

Quant à savoir où loger, j’ai séjourné au superbe Scandic Hamburg Emporio que je recommande les yeux fermés pour son design moderne et épuré, ses chambres spacieuses, et son thème sur l’eau (en rapport au port d’Hambourg), très apaisant et relaxant !

Pour préparer votre voyage au mieux et savoir à quoi vous attendre, vous pouvez consulter mon article sur les différences culturelles en Allemagne ou sur les habitudes alimentaires allemandes !

Catégories : Allemagne

7 commentaires

Saveria · 8 juillet 2020 à 12 h 47 min

Les photos sont magnifiques, ça donne envie d’y aller!

Camille Mesmoudi · 8 juillet 2020 à 14 h 39 min

Cette ville à l’air extraordinaire ! Je l’ajoute de suite à ma liste des villes européennes à visiter ! De plus les photos sont magnifiques

Morgane · 8 juillet 2020 à 14 h 54 min

Je ne suis jamais allée à Hambourg et ce n’est pas forcément une ville qui « m’attire » de base mais ton article m’a bien donné envie d’y passer un week-end !

Ludovic · 8 juillet 2020 à 15 h 18 min

Je n’aurai jamais cru qu’Hambourg serait une ville qui pourrait m’attirer ! En fait je n’ai jamais pensé à elle pour voyager parce qu’on en parle jamais ahah !
Les photos et l’article donnent vraiment envie, un week-end suffit à tout visiter ?

    AdélaÏde · 9 juillet 2020 à 11 h 34 min

    Salut ! Ça dépend bien sur de ton rythme mais en un week-end tu as déjà largement de quoi faire ! Tu devrais avoir le temps de faire beaucoup de choses mentionnées ici 🙂

Ben · 8 juillet 2020 à 16 h 47 min

Je ne connais pas du tout mais à tester lors d’une prochaine escapade. Je garde l’article sous le coude.

Ava · 9 juillet 2020 à 9 h 12 min

J’ai découvert Hambourg lors d’un voyage professionnelle et j’ai été agréablement surprise par cette ville ! 🙂 c’est chouette de voir via ton article qu’il y a pas mal de choses à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *