S’il y a bien quelque chose que nous admirons chez nos voisins allemands : c’est leur bière ! On en trouve des milliers, diverses et variées, et leur goût et leur qualité n’a souvent rien à voir avec les bières que nous trouvons en France. Alors la bière allemande, on la déguste, et on la savoure, mais il serait temps d’en savoir un peu plus sur elle ! Alors décapsulez vous une bonne mousse, et laissez-moi donc vous conter la petite histoire de la bière allemande 

Histoire de la bière allemande

Origines de la bière allemande

Avant de parler de bière allemande, resituons un peu l’origine cette boisson. Les Hommes aiment la bière depuis la nuit des temps, et c’est même la première boisson alcoolisée jamais inventée ! Elle serait la troisième boisson la plus consommée au monde, juste derrière l’eau et le thé. Les historiens estiment que la bière aurait été inventé il y a environ 6000 ans en Mésopotamie.

En Bavière, on retrouve une trace écrite mentionnant une boisson alcoolisée à base d’orge datant de 736 : la bière aurait donc fait son apparition en Allemagne pendant le Moyen-Âge. Elle était alors intimement liée aux ordres religieux, et était généralement produite par des monastères. Aujourd’hui encore, la bière d’abbaye est très courante, et on retrouve par exemple des bières telles que la Franziskaner, la Benediktiner ou encore la Kloster Andechs. Et si les monastères sont aussi doués pour fabriquer de la bière, c’est non seulement parce qu’ils se doivent d’offrir gîte et couvert à ceux qui le souhaitent, et que la bière devient donc un symbole d’hospitalité, mais également une source de revenus très lucrative. Au Moyen-Âge, elle était en effet souvent considérée plus hygiénique, mais aussi plus nutritive que l’eau.

Bière Bavière

Le Reinheitsgebot, ou comment la bière est devenue liée à l’Allemagne :

La bière était donc une boisson très appréciée à l’époque, car on on la savait hygiénique, nutritive et calorique. On la considérait alors comme un aliment à part entière et non un simple breuvage.  On la comparait d’ailleurs souvent à du pain liquide. C’est pourquoi, en pleine Renaissance, plus précisément en 1516, le duc Guillaume IV de Bavière instaura le Reinheitsgebot : le décret sur la pureté de la bière, dans le but de s’assurer de la qualité et de la salubrité de la bière qui était alors un aliment indispensable. Son principe était de réglementer les méthodes de fabrication, les ingrédients et les standards de commercialisation de la bière. Cette loi n’autorisa alors que l’orge, le houblon et l’eau à entrer dans la recette de la bière. Ce n’est que plus tard qu’on découvrit la levure et l’ajouta à la liste. Avant l’application du Reinheitsgebot, il était courant d’utiliser du gruit, un mélange de plantes, pour l’élaboration de la bière, qui pouvait se montrer dangereux pour l’Homme. Le remplacer par du houblon permettait non seulement à l’état de garantir une boisson plus hygiénique, le houblon étant inoffensif pour l’Homme, mais également de contourner l’impôt sur le gruit que l’Église avait mis en place.

Cette réglementation d’origine bavaroise s’est étendue à toute l’Allemagne lorsque la Bavière est entrée dans l’Empire allemand en 1871 en imposant la condition de l’application de ce décret qui est toujours d’actualité aujourd’hui. Elle a provoqué la disparition de nombreuses bières régionales allemandes qui ne respectaient pas ses préceptes, telles que les bières à la cerise du Nord de l’Allemagne, mais a également permit d’établir un critère de qualité de la bière allemande qui fait aujourd’hui sa réputation à travers le monde. Aujourd’hui encore, la Bavière reste la région la plus brassicole d’Allemagne.

Bière allemande

Mais cette loi, considérée comme la première régulant l’hygiène alimentaire, n’a pas seulement eu un effet sur les ingrédients présents dans les bières allemandes, mais aussi sur la diversité des bières présentes dans le pays. En effet, en interdisant bon nombre d’ingrédients, le Reinheitsgebot a empêché l’introduction de nombreuses bières étrangères en Allemagne, notamment des bières belges, hollandaises ou américaines qui sont largement exportées à travers le monde, mais très peu en Allemagne. Et si le Reinheitsgebot a été révisé en 1987, à la suite d’une plainte de l’Union Européenne, ajoutant ainsi à la liste des ingrédients autorisés le malt issu d’autres céréales, le sucre ou encore les colorants, dans son ensemble, la majorité des brasseurs allemands le suivent encore. Ce décret est aujourd’hui gage de qualité pour certains, et vivement critiqués par d’autres qui l’accusent d’empêcher toute créativité pour les brasseries, et d’être désormais inutile puisque les normes d’hygiène ont changé et que plus personne ne risque de tomber gravement malade en ouvrant une canette.

Les fêtes de la bière allemandes

Si l’Oktoberfest de Munich est sans aucun doute la fête de la bière la plus connue au monde, copiée dans de nombreux pays, elle n’est pas pour autant la seule en Allemagne. Avant sa création en 1810, les fêtes de ce type étaient d’ailleurs déjà très courantes en Automne en Bavière, puisqu’elles permettaient de se débarrasser de la bière non écoulée avant la nouvelle saison de brassage. Depuis sa toute première édition, l’Oktoberfest de Munich a lieu sur la place Theresienwiese. A son origine, l’idée était de célébrer le mariage de Louis Ier de Bavière et de la princesse Thérèse de Saxe, qui a donc donné son nom a cette place. Cette fête fût, pour le Roi Maximilien Ier, un moyen de renforcer le sentiment d’unité des Bavarois et alors que Munich ne comptait que 40 000 habitants à l’époque, le mariage réunit 50 000 invités ! Face au succès de cette fête grandiose, on décida de la réitérer les années suivantes, puis à s’unifier avec une fête de l’agriculture ayant lieu au même moment, donnant naissance à l’Oktoberfest. Aujourd’hui, ce festival munichois réunit chaque année 7 millions de visiteurs dans 14 grandes tentes.

Oktoberfest Munic
A l’Oktoberfest de Munich, vous ne trouverez aucune pinte d’un demie lite, le verre le plus petit contenant un litre de bière munichoise !

Une autre fête de la bière allemande de grande envergure, la Cannstatter Volksfest de Stuttgart, attire entre 4 et 5 millions de visiteurs chaque année. Créée en 1818 pour célébrer la fin des récoltes agricoles, cette fête du Bade-Wurtemberg garde aujourd’hui encore un symbolisme lié à l’Automne, à l’agriculture et aux récoltes, et n’est donc pas à proprement parler un festival de la bière, bien que beaucoup considèrent cette boisson comme le centre de l’attention de la Volksfest.

Parmi les autres fêtes de la bière allemande, on compte le Jour de la bière allemande (Tag des Deutschen Bieres), célébré dans tous le pays depuis 1994, le Cranger Kirmes de Herne, en Rhénanie du Nord Westphalie, qui attire 4 millions de visiteurs par an ou encore le Gäubidenvolkfest de Straubing, une autre fête bavaroise peu fréquentée des touristes.

Cannstatter Volksfest Stuttgart
La Cannstatter Volksfest de Stuttgart, moins connue des étrangers, réunit tout de même chaque année entre 4 et 5 millions de personnes !

La bière allemande en chiffres

100

Le nombre de litres de bière qu’un Allemand boit en moyenne chaque année. En France, nous n’en consommons que 30.

5000

Nombre de marques de bières allemandes, 4000 d’entre elles sont bavaroises

1040

Date de fondation de la plus vieille brasserie encore en activité au monde : la brasserie de l’Abbaye Weihenstephan, en Bavière

1500

Le nombre de brasseries en Allemagne, la moitié sont situées en Bavière

7 Millions

Le nombre de litres de bière bus chaque année à l’Oktoberfest de Munich

Quelques bières allemandes à gouter absolument

Il existe des milliers de bières allemandes, de fermentations différentes, artisanales ou non, et les préférences varient selon les goûts. Mais selon moi, voici une liste non exhaustive de quelques bières allemandes incontournables à savourer absolument lors de votre prochaine dégustation :

La Kölsch

Cette bière Ale qui fait la fierté de Cologne est bue par milliers de litres en Rhénanie du Nord, Westphalie. On la boit traditionnellement dans un verre de 20cl, long et cylindrique, appelé Stange. Si vous entrez dans un café ou bar de Cologne, on vous la servira parfois sans même vous demander si c’est votre commande !

Kölsch Cologne
A Cologne, on dit que les verres à bière sont plus étroits qu’ailleurs pour permettre à chacun de payer sa tournée !

L’Augustiner Lagerbier Helles

Cette bière blonde assez pâle (helles), est rafraîchissante et désaltérante. On aime la consommer pendant les journées chaudes. Elle vient de Munich et a été crée en 1328 par les moines Augustins.

Augustiner bière

La Kloster Andechs

Cette bière d’abbaye est reconnue comme l’une des plus célèbres d’Allemagne. Créée en 1455, elle  est aujourd’hui l’une des plus consommées en Allemagne, mais est aussi exportée en Russie, en Finlande ou même au Japon !

Bière Andechs

La Beck’s

Cette bière blonde brassée à Brême est une pilsener à la texture légère et pétillante et un arôme très frais. Elle est exportée dans le monde entier, et compte parmi les bières allemandes les plus célèbres à l’étranger.

Beck's allemagne

La Erdinger

Cette bière bavaroise fait office de référence pour les bières blanches allemandes. Depuis 1998, elle est même la bière blanche la plus vendue au monde !

Erdinger bière Allemagne

La Berliner Kindl

Cette bière ale a des saveurs fruitées et sauvages, une texture finement pétillante et une mousse onctueuse. On y ajoute parfois un trait de sirop, ou plus souvent une rondelle de citron, pour contrebalancer son amertume.

Berliner Kindl bière

Sachez qu’il n’y a pas que avec leur passion pour la bière que les Allemands nous surprennent, et les habitudes alimentaires allemandes pourraient vous en apprendre beaucoup sur la culture d’Outre-Rhin ! Essayez par ailleurs ma recette de Reibekuchen, typique de Rhénanie du Nord Westphalie !

Catégories : Allemagne

13 commentaires

olivieri · 5 mai 2020 à 10 h 22 min

Malgré la Reinheitsgebot ont peut etre créatif en variant sur les espèces et l’origine du houblon. Un bière tres célébre en Allemagne la Gööse de Leipzig ne respecte pas ce principe

    AdélaÏde · 5 mai 2020 à 10 h 40 min

    Bien sur, d’autant que le Reinheitsgebot n’est plus obligatoire, il est très largement toujours appliqué, mais certains préfèrent varier les plaisir ! C’est vrai qu’il permet cependant une multitude de recettes même avec ses trois seuls ingrédients, tant on a de houblons différents !

    Tifenn · 17 août 2020 à 17 h 24 min

    Merci pour cet article très utile qui m’aide à faire le tri dans toutes les bières à déguster en Allemagne 😉

      AdélaÏde · 18 août 2020 à 0 h 04 min

      Merci à toi Tifenn ! Tu me diras ta préférée !

      Andrea Schmitz · 25 octobre 2020 à 14 h 43 min

      Dommage que voudne parlez pas du Altbier ?

        AdélaÏde · 25 octobre 2020 à 15 h 56 min

        Merci de votre commentaire ! L’idée était plus de raconter l’histoire de la bière allemande que l’on aime tant que de décrire toutes ses déclinaisons régionales

Amandine Bertrand · 5 mai 2020 à 13 h 00 min

Intéressant cette histoire de la bière allemande! Étant donné que je suis belge, j’ai d’ailleurs trouvé particulièrement intéressant de connaître l’origine de ce peu d’exportation qu’on a vers un pays si grand consommateur de bières. Merci pour ce partage!

Jeanne · 5 mai 2020 à 13 h 49 min

Sympa ton article ! Ca donnerait envie de se mettre à la bière… Malheureusement, en presque 10 ans vécus en Allemagne, je n’ai toujours pas réussi à m’y faire ! 😉

Emilie · 6 mai 2020 à 14 h 04 min

Merci pour ce voyage et la bière 😛
J’adore ton site ♡

Cécile · 6 mai 2020 à 15 h 01 min

Hello ! J’ignorais pas mal de choses ! Merci de m’avoir fait découvrir tout ca. On en entend parler mais c’est bien d’en connaitre les origines aussi 😅
Très sympa ! Merci !

Enora · 6 mai 2020 à 15 h 50 min

Hello ! Merci pour cet article super intéressant ! J’en aurai appris des choses sur la bière allemande. 🙂 Je me note d’ailleurs les quelques noms de bières que tu recommandes, je ne les connais pas toutes ! Va falloir que je goûte ça ! 🙂

Stephanie Berth · 6 mai 2020 à 18 h 25 min

Je suis fan de la bière de mon pays, c’est tellement bon! Merci pour ton article !

Annelyse · 6 mai 2020 à 21 h 13 min

Hello ! Oui effectivement j’avais déjà écrit un article sur la bière allemande et je suis vraiment impressionnée par toutes les bières allemandes qui existe !! Quelle est ta bière préférée?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *